Accéder au contenu principal

Le Chien des Baskerville (Challenge)



Le chien des Baskerville - Conan Doyle

Le docteur Mortimer fait appel à Sherlock Holmes pour éclairer une mort mystérieuse, celle de Sir Charles Baskerville, mort de peur à première vue, à quelques mètres de sa majestueuse propriété. Le docteur Mortimer explique qu'il existe une malédiction dans la famille des Baskerville. Un chien immense et répugnant serait à l'origine de la mort mystérieuse de plusieurs membres de la famille, depuis des générations. On raconte que certains voisins l'entendent errer dans la lande la nuit. De plus, il semblerait qu'à côté du cadavre de Sir Charles, le sol était scruté d'empreintes de pattes de chien, ce qui confirmerait la théorie du chien. 

Le docteur Mortimer est inquiet car bientôt arriverait le seul parent de Sir Charles, héritier de la fortune et des biens du défunt, Sir Henry. Il souhaite donc que cette affaire soit résolue avant qu'il n'arrive un autre malheur. 
C'est ainsi que Sherlock Holmes envoie son plus fidèle assistant, le docteur Watson, faire un voyage sur la lande pour tenter de démasquer un éventuel assassin et/ou de lever le mystère de la légende du terrible chien des Baskerville. 

Comme tout le monde (ou presque), je connaissais Sherlock Holmes, mais je n'avais jamais lu une de ses aventures. J'appréhendais un peu, surtout sur le style d'écriture que j'imaginais plutôt "vieux", comprenez très soutenu (ça me dérange parfois) mais il n'en fut rien. Evidemment, la langue n'est pas légère mais néanmoins facile et agréable à lire. 
J'ai beaucoup aimé la façon subtile et somme toute assez logique de résoudre les énigmes car il faut bien le dire, ce roman est truffé d'énigmes. Cela change beaucoup des polars récents où tout est facilement interprétable, pour ne pas dire "devinable". 

Le récit est à la première personne, c'est le docteur Watson qui nous raconte cette aventure, ce qui est plaisant. On y entre facilement et on y croit. Nous avons son point de vue sur l'affaire ainsi que sur son "patron". Même si Sherlock Holmes n'est pas présent tout le temps sur le terrain, il ne cesse d'être au coeur du récit grâce notamment aux lettres et comptes-rendus de Watson. 

L'atmosphère est un peu lugubre : grand bourbier, brume, obscurité, fantôme, peuples oubliés, tombes, mélancolie, etc ... On s'imagine très bien l'endroit et cela ajoute encore un peu plus de mystère. 

Je vous recommande donc ce court roman agréable, mystérieux et intelligent qui m'a fait découvrir Conan Doyle. 

Ma note : 4/5

Livre lu dans le cadre du challenge des 100 livres de Bianca.


Commentaires

  1. je l'ai déjà lu au lycee, très bonne

    RépondreSupprimer
  2. Je crois que j'ai découvert Sherlock avec ce titre également et j'ai ensuite lu plusieurs de ses aventures, j'espère que tu persévéreras !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Harry Potter à l'école des sorciers

Quatrième de couverture : Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où une place l'attend depuis toujours. Voler sur des balais, jeter des sorts, combattre les Trolls : Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Mais quel mystère entoure sa naissance et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom?

Bon bon...qui ne connaît pas Harry Potter? Je pense que très peu de personnes n'ont pas vu le film. En général, je ne lis pas les livres qui correspondent aux films que j'ai vu (mais je peux faire le contraire) mais celui - ci est particulier car il fait partie d'un challenge...
Comme cela fait très longtemps que j'ai vu l'adaptation cinématographique, ça ne m'a absolument pas dérangée de lire ce roman. Je me rappelais de l'histoire en "…

Deux petits pas sur le sable mouillé

Tout commence sur une plage, quand Anne - Dauphine remarque que sa fille marche d'un pas hésitant. Après une série d'examens, les médecins découvrent que Thaïs est atteinte d'une maladie génétique orpheline. Elle vient de fêter ses deux ans et il ne lui reste que quelques mois à vivre. L'auteur lui fait alors une promesse : "Tu vas avoir une belle vie. Pas une vie comme les autres, mais une vie dont tu pourras être fière. Et où tu ne manqueras jamais d'amour". 
Ce livre raconte l'histoire de cette promesse et la beauté de cet amour. Tout ce qu'un couple, une famille, des amis, une nounou sont capables de mobiliser et de donner.
Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu'on ne peut pas ajouter de jours à la vie.




L'auteur a deux enfants : Gaspard, à peine cinq ans et Thaïs, deux ans. Elle attend son troisième enfant. Quand elle a pris rendez - vous avec des médecins car sa fille a le pied qui tourne quand elle marche, elle ne s'attenda…

L'enfant du lac

1933. Comment Theo Edevane, adorable poupon de onze mois, a - t - il pu disparaître durant la nuit de la Saint - Jean? Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l'enfant demeure introuvable. Pour les parents comme pour les filles Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. La maison du lac, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l'abandon. Soixante - dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune inspectrice londonienne en vacances dans les Cornouailles, curieuse et momentanément désoeuvrée, s'intéresse à cette mystérieuse disparition. Elle reprend l'enquête, au grand dam de l'une des soeurs aînées de Theo, Alice, devenue écrivain à succès.


C'est le deuxième roman de Kate Morton que je lis et je me suis régalée. Sadie, jeune inspectrice, prend quelques jours de vacances forcées chez son grand - père en Cornouailles. Lors de son jogging quotidien, elle découvre une demeure ancienne et abandonnée, regorgeant de secrets. Là, en 1933, un petit …