samedi 4 mars 2017

Les bruines de Lanester

Un sans - abri est retrouvé noyé dans le Scorff, entre Lanester et Lorient...Un directeur de société a disparu...Une voiture est volée, une maison cambriolée...Routine que tout cela pour l'inspecteur Amédéo.
La vie s'écoule, simple et tranquille au commissariat de Lorient. Ou plutôt s'écoulerait, si une jeune femme, inspecteur stagiaire, ne s'avisait de vouloir contre toute logique relier ces faits pour en tirer des conclusions pour le moins surprenantes. Mary Lester parviendra-t-telle, dans cet univers d'hommes, à mener son enquête jusqu'au bout? 



Une enquête policière made in Breizh, j'étais curieuse de voir ce que ça allait donner, d'autant plus que c'est dans un lieu où nous avons habité !

Mary Lester est stagiaire dans la police. Elle alterne entre les permanences au commissariat de Lorient et celui de Lanester. Elle ne s'attendait pas à un tel ennui quand elle a décidé de faire ce métier. Un corps est bien retrouvé sur les bords du Scorff mais il est vite classé comme accident. Une femme vient faire état d'une disparition inquiétante mais son chef décide de gérer seul l'affaire. Mais malgré la misogynie dont elle est victime dans ce milieu composé essentiellement d'hommes et malgré les consignes de son chef Amédéo, qu'elle ne supporte pas, elle ne peut s'empêcher de cogiter et de relier un bon nombre d'affaires entre elles, récoltant des indices au fil de ses pérégrinations.

La première question que je me suis posée fut la suivante : en quelle année se passe l'action. Quelques indices parsemés ici et là nous donnaient quelques indications mais il était difficile d'identifier une date précise. La réponse est à la fin du roman...

Toujours est - il que c'est un roman qui change de tous les romans policiers que je lis ! Nous sommes de suite plongés quelques années en arrière, de par le ton et les mots qu'emploient l'auteur. Du coup, c'est un peu moins facile de lecture, enfin disons qu'on va moins vite. On prend plus le temps, tout comme les personnages prennent leur temps. Le rythme est assez lent, nous ne courons pas à perdre haleine après un suspect potentiel parce qu'en fait, il n'y a pas vraiment de suspect. Pourtant malgré cette lenteur, je ne me suis pas ennuyée. On suit le cheminement de pensée de Mary Lester, pas à pas et malgré l'effet "Derrick" ou "Arabesque", j'ai trouvé cela intéressant et assez inhabituel. La nouveauté suscite l'intérêt n'est-ce-pas? En fait, j'ai trouvé ce roman assez proche de la réalité, cela me semblait plus "vrai" que mes autres lectures. Effectivement, le fait que cela se passe dans une région qui m'est familière accentue cet effet indéniablement. Je pouvais aisément m'imaginer les lieux puisque j'y suis déjà allée ( ma fille étant née en face du Scorff).

Je ne dirai pas non plus que je me suis éclatée avec cette lecture, je ne sais pas si j'en lirai d'autres (car il y a beaucoup de tomes de Mary Lester) mais je ne suis pas réfractaire à cette idée. Je ne suis pas super emballée mais je ne suis pas complètement opposée à une autre lecture de ces aventures. Affaire à suivre...

Lu dans le cadre du Défi Lecture 2017, Catégorie 13 : Un livre d'un auteur de sa région

Et du Challenge Polar et Thriller 




1 commentaire:

  1. Merci pour ta participation.
    J'ai lu plusieurs enquêtes de Mary Lester. Certaines sont plus réussies que d'autres.

    RépondreSupprimer

Arrêtez-moi

Que feriez-vous si vous connaissiez le jour et l'heure exacts de votre mort? Pour Charlie Grant, ce sera le 21 janvier à 8 heures préci...