Accéder au contenu principal

Belle époque

Paris, 1889. Maude Pichon s'enfuit à 16 ans de sa Bretagne natale pour échapper à un mariage forcé et découvre Paris, ville-lumière en ébullition à la veille de l'Exposition universelle. Hélas, ses illusions romantiques s'y évanouissent aussi vite que ses maigres économies. Elle est désespérément à la recherche d'un emploi quand elle tombe sur une petite annonce inhabituelle : On demande des jeunes femmes pour faire un ouvrage facile. Bienséance respectée. Présentez-vous en personne à l'agence Durandeau 27, avenue de l'Opéra, Paris. L'agence Durandeau propose en effet à ses clients un service unique en son genre : le faire-valoir. Etranglée par la misère, Maude postule...



Maude Pichon, 16 ans, quitte Poullan-sur-mer et part à la conquête du "rêve parisien". Malheureusement, c'est bien plus difficile qu'elle le croyait de vivre à Paris. Envolé son jolis rêve d'être vendeuse dans une boutique de luxe. Pour subvenir à ses besoins, elle devient un "repoussoir" : des clientes aisées viennent à l'agence Durandeau pour louer une jeune femme laide afin de mettre leur propre personne en valeur. Maude est vite engagée par la comtesse Dubern. Elle veut que Maude soit le faire-valoir de sa fille Isabelle mais Maude ne doit en aucun cas révéler la vérité à Isabelle. Présentée comme la nièce d'une amie proche, elle intègre le milieu de la comtesse, a le plaisir de mettre des robes luxueuses, même si elles sont moins jolies que celles d'Isabelle, de goûter des mets délicieusement raffinés, d'aller à l'opéra, aux bals...Mais l'amitié qui va se nouer entre Maude et Isabelle va devenir un véritable obstacle dans le rôle qu'elle doit tenir...

Quel beau moment j'ai passé avec ce roman! Facile de s'identifier à Maude Pichon quand on n'est pas issus de la haute! Comme elle, on s'imagine dans de jolies robes de soir, tenues agrémentées de luxueux bijoux et de coiffures sophistiquées, telle une princesse. Mais on redescend bien vite de son petit nuage. Quand tout est question d'apparences, de paraître aux yeux des autres pour espérer un mariage convenable, on remet sans rechigner nos vieilles guenilles ce que l'on souhaite au fond, c'est quoi? C'est l'amour. Oui, c'est un peu cliché, c'est vrai. Maude a pris du bon temps chez la comtesse, a goûté au luxe mais qu'a-t-elle gagné? Rien, bien au contraire! En prime, elle a perdu l'estime de Paul, un beau musicien du quartier Montparnasse. A mentir et à jouer à la petite bourgeoise, elle a perdu aussi une belle amitié. Evidemment, tout n'est pas sa faute, on peut la comprendre. Dès le départ, on sait qui sont les "méchants". Qui aurait l'idée de monter une agence pareille? Qui est le plus à blâmer? Le directeur de l'agence ou les clientes qui osent juger de qui sera la plus moche pour espérer être louée? La "Belle époque" n'est pas si belle...
Du reste, c'est une de mes époques préférées.
Un roman riche : comme une envie d'aller explorer le quartier des artistes, de pousser la porte d'un bar et écouter la musique ; comme une envie d'aller à l'opéra, entendre le frottement des froufrous, un éventail à la main ; comme une envie de jouer à Robin des bois, de redistribuer les richesses, de tirer les cheveux des pimbêches, celles qui s'estiment supérieures parce qu'elles sont bien nées. Pourquoi j'aime cette période? Et bien pour tout cela justement. La richesse du monde des "pauvres" : celui de l'art dans tous les domaines. La rêverie que provoque le luxe des autres. L'envie de faire évoluer les choses des deux côtés : exit les mariages de convenance, bonjour l'autonomie des jeunes femmes. Enfin, j'aurai rêvé de voir la tour Eiffel en construction. 

C'est un roman que l'on savoure avec délice, nous plongeant dans des sentiments multiples et contradictoires.

Inspiré d'une nouvelle de Zola qu'on peut lire à la fin. 

Lu dans le cadre du Défi Lecture , Catégorie 12 : un livre ado (young adult)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Harry Potter à l'école des sorciers

Quatrième de couverture : Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où une place l'attend depuis toujours. Voler sur des balais, jeter des sorts, combattre les Trolls : Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Mais quel mystère entoure sa naissance et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom?

Bon bon...qui ne connaît pas Harry Potter? Je pense que très peu de personnes n'ont pas vu le film. En général, je ne lis pas les livres qui correspondent aux films que j'ai vu (mais je peux faire le contraire) mais celui - ci est particulier car il fait partie d'un challenge...
Comme cela fait très longtemps que j'ai vu l'adaptation cinématographique, ça ne m'a absolument pas dérangée de lire ce roman. Je me rappelais de l'histoire en "…

Deux petits pas sur le sable mouillé

Tout commence sur une plage, quand Anne - Dauphine remarque que sa fille marche d'un pas hésitant. Après une série d'examens, les médecins découvrent que Thaïs est atteinte d'une maladie génétique orpheline. Elle vient de fêter ses deux ans et il ne lui reste que quelques mois à vivre. L'auteur lui fait alors une promesse : "Tu vas avoir une belle vie. Pas une vie comme les autres, mais une vie dont tu pourras être fière. Et où tu ne manqueras jamais d'amour". 
Ce livre raconte l'histoire de cette promesse et la beauté de cet amour. Tout ce qu'un couple, une famille, des amis, une nounou sont capables de mobiliser et de donner.
Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu'on ne peut pas ajouter de jours à la vie.




L'auteur a deux enfants : Gaspard, à peine cinq ans et Thaïs, deux ans. Elle attend son troisième enfant. Quand elle a pris rendez - vous avec des médecins car sa fille a le pied qui tourne quand elle marche, elle ne s'attenda…

L'enfant du lac

1933. Comment Theo Edevane, adorable poupon de onze mois, a - t - il pu disparaître durant la nuit de la Saint - Jean? Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l'enfant demeure introuvable. Pour les parents comme pour les filles Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. La maison du lac, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l'abandon. Soixante - dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune inspectrice londonienne en vacances dans les Cornouailles, curieuse et momentanément désoeuvrée, s'intéresse à cette mystérieuse disparition. Elle reprend l'enquête, au grand dam de l'une des soeurs aînées de Theo, Alice, devenue écrivain à succès.


C'est le deuxième roman de Kate Morton que je lis et je me suis régalée. Sadie, jeune inspectrice, prend quelques jours de vacances forcées chez son grand - père en Cornouailles. Lors de son jogging quotidien, elle découvre une demeure ancienne et abandonnée, regorgeant de secrets. Là, en 1933, un petit …