lundi 7 novembre 2016

Le premier jour du reste de ma vie

Marie a tout préparé pour l'anniversaire de son mari : décoration de l'appartement, gâteaux, invités...Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris "un aller simple pour ailleurs". Pour elle, c'est maintenant que tout commence. Vivre, enfin. Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière pour faire le tour du monde. A bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois déjantées, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par cet étonnant voyage. 


Marie décide de faire une surprise à son mari pour son anniversaire : elle le quitte.
Grâce à l'argent économisé pendant ses années de mariage, elle s'offre une croisière de trois mois autour du monde. Ce n'est pas n'importe quelle croisière : il s'agit d'une croisière en solitaire où les couples sont formellement interdits. Cela tombe bien, Marie n'a aucune envie de s'embarquer dans une nouvelle histoire d'amour. Il va falloir digérer Rodolphe...
En revanche, c'est une belle histoire d'amitié qui commence entre elle, Anne et Camille. 

Trois histoires différentes que celles des trois femmes : des histoires mêlant douleur, chagrin mais aussi romantisme, poésie et humour. Trois destins. Trois femmes sur la voie du bonheur. 

Je ne suis pas spécialement fan des croisières ( on aurait du mal à me mettre sur un bateau pour une durée aussi longue). Cependant, même si le lieu ne me plaisait pas vraiment, j'ai grandement apprécié de faire ce tour du monde avec ces trois copines. Trois caractères opposés mais qui vont finalement bien s'entendre. Trois copines avec qui on aurait bien partagé un petit verre sur le pont supérieur. 

Un premier roman bien écrit qu'on prend plaisir à lire.
Mes bémols : 
- Loïc qui vient de Carantec marié à une Nolwenn. Je suis bretonne alors ce genre de "cliché" m'agace un peu. Trop de breton tue le breton. 
- L'homme aux cheveux gris complètement antipathique que Marie croise à chaque escale. Un peu facile de deviner ce qui va se passer...

Par - contre, des personnages bien construits, cohérents, sympas (enfin pas tous, il y a toujours des c*** quelque part hein!). 
Un dénouement je ne dirai pas "bateau" car finalement, on est content que cela se passe comme ça (non pas de spoil). Personnellement, je n'aurai pas aimé une autre fin. Mais le meilleur reste le début du roman!

Un roman frais, sympa, parfait pour sortir de son quotidien. 

Ma note : 4/5

Lu dans le cadre du Défi Lecture 2016 , Catégorie 16 : Un livre qui a reçu un prix.
(Prix des lecteurs 2016)


2 commentaires:

  1. Pourquoi pas ! Il ne serait pas sur le dessus de ma PAL mais je l'ajoute quand même !

    RépondreSupprimer

La scène des souvenirs

Suffolk, 2011. La célèbre actrice Laurel Nicolson se rend au chevet de sa mère mourante. Alors qu'elles parcourent ensemble un album de...