lundi 19 septembre 2016

Un tout petit rien

A tout juste 25 ans, Camille tombe enceinte. Alors que son amant claque la porte, elle décide de garder l'enfant malgré tout.
Loin de se douter des difficultés qui l'attendent, elle entame un parcours du combattant vers la maternité. Faire accepter son choix à ses parents, assimiler les changements de son corps et affronter le regard des autres, entre doutes et peurs, le chemin de cette future mère célibataire s'annonce complexe. Et sans garantie de trouver, au bout du compte, la certitude d'avoir fait ou pas, le bon choix.


J'avais beaucoup entendu parlé de ce livre sur la toile alors je l'ai acheté ... Il est resté un moment dans ma PAL et enfin, je l'ai sorti. 

Le sujet est fort intéressant, surtout pour une femme. Le désir d'enfant nous préoccupe beaucoup en général. Mais pas Camille ... le désir d'enfant pour elle, cela semblait loin, et pour d'autres, surtout pas elle. Alors quand elle apprend qu'elle est enceinte, forcément, son monde est chamboulé. 
La première question qui lui vient est : "vais - je le garder ou pas?". Sachant que le père n'en veut pas et qu'elle soit l'assumer seule, le choix devient de moins en moins évident. 

Sujet intéressant donc ... 

Un roman facile à lire dont j'ai apprécié les marques d'humour. Un roman avec beaucoup de tendresse aussi et d'amour. 

Mais j'ai été un peu déçue par la structure du roman. Des "chapitres", je ne sais même pas si on peut appeler cela des chapitres d'ailleurs... je dirai plutôt des morceaux d'histoires mis bout à bout. Comme si le roman avait été écrit au fil des pensées de l'auteure ... Je n'ai pas aimé, cela m'a vraiment dérangée. 
C'est dommage car lorsque je feuillette à nouveau ce roman et que je lis quelques phrases par - ci par - là, ça me parle, ça me touche. Il y a des mots drôles, des jolis mots et des mots très familiers, des mots d'amour et des mots de style... des maux marquants et des maux d'amour. 
Vraiment, c'est dommage cette histoire... 

Ma note : 3/5

Lu dans le cadre du défi lecture 2016  : Catégorie 54 : Un livre d'un auteur invité au salon du livre de Paris 2016

1 commentaire:

  1. Je pense le lire malgré ce point négatif qui en effet semble gênant !
    Merci de la découverte !

    RépondreSupprimer

Le cri

Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. A l'aube d'une nuit glaciale, le corps d'un patient est retrouvé étranglé dans sa cellu...