Accéder au contenu principal

Lady Susan

Catégorie 46 du Défi Lecture 2016 : Un livre épistolaire

Une veuve spirituelle et jolie, mais sans un sou, trouve refuge chez son beau - frère, un riche banquier. Est - elle dénuée de scrupules, prête à tout pour faire un beau mariage, ou juste une coquette qui veut s'amuser? Le jeune Reginald risque de payer cher la réponse à cette question...



Lady Susan accepte l'hospitalité ( pour ne pas dire s'invite), chez son beau - frère et sa belle - soeur car elle n'est plus bien acceptée dans le lieu où elle séjournait jusqu'alors. Elle aurait préféré aller à Londres mais ses finances ne le permettant pas, elle se résout à aller chez Mr & Mrs Vernon, loin, à la campagne. Mrs Vernon n'est pas vraiment enchantée de cette visite. La réputation de Susan étant loin des meilleures, elle se montre très méfiante dès le départ et surtout lorsqu'elle voit l'intérêt que son frère, qui vient d'arriver, lui porte tout à coup malgré les recommandations et les conseils de tous.

L'histoire nous est relatée par l'intermédiaire d'échanges de lettres entre les personnages. Des lettres inquiètes de la part de Mrs Vernon adressées à sa mère, Lady De Courcy, dans lesquelles elle écrit ses doutes quant à la sincérité et les intentions de Lady Susan. Des lettres de Lady Susan à son amie à Londres, Mme Johnson dans lesquelles on découvre la vraie facette de la veuve : son mépris, son esprit de manipulation, ses mensonges pour arriver à ses fins.

C'est un roman assez court avec la belle et soutenue écriture de Jane Austen dont on ne peut se lasser (quand on aime). Cette héroïne qui est Lady Susan est différente des autres de part son but (séduire à tout prix et pourquoi pas trouver un bon parti), de par les moyens dont elle use pour y accéder, de par sa façon de penser et de vivre, de son manque de romantisme et surtout de son manque d'amour.
On aurait bien envie de la détester cette méchante dame, cette anti - héroïne. Cependant, j'admire sa détermination, sa force de persuasion, sa capacité à rester digne et forte malgré tout, son assurance dans les pires moments. Néanmoins, la fin de l'histoire est méritée.

Je ne me lasse pas des romans de Jane Austen et de ses personnages aux caractères forts, de son écriture élégante et de sa charmante Angleterre.
Vous prendrez bien une autre tasse de thé?

Ma note : 4/5


Lu également dans le cadre du challenge A year in England


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Harry Potter à l'école des sorciers

Quatrième de couverture : Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où une place l'attend depuis toujours. Voler sur des balais, jeter des sorts, combattre les Trolls : Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Mais quel mystère entoure sa naissance et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom?

Bon bon...qui ne connaît pas Harry Potter? Je pense que très peu de personnes n'ont pas vu le film. En général, je ne lis pas les livres qui correspondent aux films que j'ai vu (mais je peux faire le contraire) mais celui - ci est particulier car il fait partie d'un challenge...
Comme cela fait très longtemps que j'ai vu l'adaptation cinématographique, ça ne m'a absolument pas dérangée de lire ce roman. Je me rappelais de l'histoire en "…

Deux petits pas sur le sable mouillé

Tout commence sur une plage, quand Anne - Dauphine remarque que sa fille marche d'un pas hésitant. Après une série d'examens, les médecins découvrent que Thaïs est atteinte d'une maladie génétique orpheline. Elle vient de fêter ses deux ans et il ne lui reste que quelques mois à vivre. L'auteur lui fait alors une promesse : "Tu vas avoir une belle vie. Pas une vie comme les autres, mais une vie dont tu pourras être fière. Et où tu ne manqueras jamais d'amour". 
Ce livre raconte l'histoire de cette promesse et la beauté de cet amour. Tout ce qu'un couple, une famille, des amis, une nounou sont capables de mobiliser et de donner.
Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu'on ne peut pas ajouter de jours à la vie.




L'auteur a deux enfants : Gaspard, à peine cinq ans et Thaïs, deux ans. Elle attend son troisième enfant. Quand elle a pris rendez - vous avec des médecins car sa fille a le pied qui tourne quand elle marche, elle ne s'attenda…

L'enfant du lac

1933. Comment Theo Edevane, adorable poupon de onze mois, a - t - il pu disparaître durant la nuit de la Saint - Jean? Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l'enfant demeure introuvable. Pour les parents comme pour les filles Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. La maison du lac, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l'abandon. Soixante - dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune inspectrice londonienne en vacances dans les Cornouailles, curieuse et momentanément désoeuvrée, s'intéresse à cette mystérieuse disparition. Elle reprend l'enquête, au grand dam de l'une des soeurs aînées de Theo, Alice, devenue écrivain à succès.


C'est le deuxième roman de Kate Morton que je lis et je me suis régalée. Sadie, jeune inspectrice, prend quelques jours de vacances forcées chez son grand - père en Cornouailles. Lors de son jogging quotidien, elle découvre une demeure ancienne et abandonnée, regorgeant de secrets. Là, en 1933, un petit …