mercredi 4 mai 2016

L'appel du coucou

Catégorie 42 du Défi Lecture 2016 : Un livre écrit sous un pseudonyme

Une nuit d'hiver, dans un quartier chic de Londres, le célèbre mannequin Lula Landry est trouvée morte, défenestrée. Suicide. Affaire classée. Jusqu'au jour où l'avocat John Bristow, frère de la victime, frappe à la porte du détective privé Cormoran Strike. 
Strike est au bout du rouleau : ex - lieutenant dans l'armée, il a perdu une jambe en Afghanistan, sa carrière de détective est au point au mort et sa vie privée un naufrage. Aidé par une jeune recrue intérimaire virtuose de l'Internet, Strike est chargé d'enquêter sur la mort de Lula. 
De boîtes de nuit branchées en palaces pour rock stars assaillies par les paparazzi, en passant par un centre de désintoxication et l'hôtel particulier où se meurt la mère adoptive de Lula, Strike va passer de l'autre côté du miroir glamour de la mode, dont les reflets chatoyants dissimulent un gouffre de secrets, de trahisons, de manoeuvres inspirées par la vengeance. 
Avec son intrigue haletante et sa galerie de personnages plus vrais que nature, L'appel du coucou, premier volet des aventures du détective Strike, s'inscrit dans la tradition du grand roman policier classique illustrée par Ruth Rendell ou P.D. James. Un coup de maître. 


Lula Landry, célèbre top - model britannique, est retrouvée morte en bas de chez elle. La police conclut à un suicide : elle s'est jetée de son balcon. John Bristow, son frère, ne croit pas à la thèse du suicide : pour lui, c'est un assassinat et pour le prouver, il demande l'aide de Cormoran Strike, détective privé endetté jusqu'au cou. 

Si Cormoran Strike a tout de l'apparence d'un charlatan, il n'en est pas moins un détective professionnel et sérieux. Ancien de la police militaire, il ne sort jamais sans son carnet et son stylo. L'affaire Lula Landry a tout d'un suicide et ce n'est pas ce que prétend la voisine de Lula, Tansy Bestigui, qui risque de changer quelque chose. Pourtant, au cours de toutes les investigations et vérifications du détective, des points vont sembler obscurs et les croyances de Strike vont peut - être finir par se transformer. Même si, au début, accepter cette enquête n'était qu'un moyen de régler partiellement ses dettes, elle va s'avérer plus qu'intéressante et beaucoup plus sérieuse que prévu. 
Grâce à Robin, sa secrétaire intérimaire qu'il n'a pas les moyens de payer, jeune, intelligente et perspiccace, Strike va petit à petit avancer dans l'enquête. 

Cela faisait un moment que ce roman me faisait de l'oeil, à force de le voir passer sur différents blogs et je n'ai absolument pas été déçue (comme ça peut être le cas parfois lorsque l'on entend que du bien d'un livre).
Bien sûr, on sait d'avance que ce n'est pas un suicide, sinon pourquoi en faire un roman? Bien sûr, on sait que Robin ne va pas s'en aller, sinon quel serait l'intérêt de s'appesantir sur le personnage? Bien sûr ... non je ne vais en dire davantage. 

J'aime beaucoup les personnages : je les trouve moins clichés que certains autres personnages de roman. 
L'enquête du détective suit son cours tranquillement, pas à pas. Le rythme est assez stable tout du long. Pas de précipitation, pas de conclusions hâtives, pas de suspense haletant non plus ... mais on en est pas moins tenu en alerte tout de même. Il y a une certaine constance que j'ai pas mal apprécié finalement. Doucement mais sûrement. On tourne les pages avec envie et hâte d'en savoir plus à chaque fois. 
Je ne fais pas partie des lecteurs qui analysent les indices pour trouver le coupable, j'aime me laisser porter mais ici, il m'est apparu assez évident (même si on est jamais sûrs de rien). 

Un bon roman policier anglais que je vous conseille sans hésitation! 

Ma note : 4/5
Ce roman participe à trois autres challenges :







1 commentaire:

Arrêtez-moi

Que feriez-vous si vous connaissiez le jour et l'heure exacts de votre mort? Pour Charlie Grant, ce sera le 21 janvier à 8 heures préci...