Accéder au contenu principal

7 jours et des merveilles #65

Ma semaine en mots et en images pour Madame Parle.

Une semaine pluvieuse mais ... heureuse!

Je crois que la chance est revenue chez nous. En seulement deux jours nous avons trouvé un moyen de garde pour Petite M. pour la rentrée. D'abord, un coup de fil de la crèche Lundi qui nous annonce qu'ils ont une place d'urgence pour le mois de Septembre. Mardi, l'assistante maternelle qu'on souhaitait, la maman d'une copine de A., a accepté notre contrat. Ce fut un grand soulagement...Nous avions fait une visite le matin chez une autre et, oh mon Dieu : dès qu'elle a ouvert la porte, nous avons senti une odeur pestilentielle chez elle, beurk. De la poussière partout, du bordel partout...et l'espace de jeu pour les enfants est...sous l'escalier (mais ils ont l'habitude, ils ne se cognent pas^^). Que dire? 

La semaine a donc été un peu speed avec l'adaptation de Petite M. à la crèche et les autres choses à préparer pour la rentrée. Elle a l'air en tout cas de bien s'y plaire, elle ne fait même pas attention à nous, nous pouvons donc partir tranquilles. Le seul hic, c'est le dodo. La première fois, elle a dormi 10 minutes et la seconde 50 minutes. Nous sommes en tous cas très contents de cette solution de garde, le personnel est adorable et très à l'écoute. Ils, enfin elles, sont très impressionnées par les capacités motrices de Petite M. C'est vrai qu'elle m'impressionne aussi, elle est très déterminée et sait ce qu'elle veut. Il manque plus qu'à trouver le moyen d'y arriver, vers son but. Elle arrive presque à la station assise seule, il y a juste un petit pied qui coince. Elle se met à quatre pattes, bouge les jambes dans tous les sens mais il manque encore quelque chose. Vu son entraînement quotidien, tout ça ne va pas tarder. 
Ce fut donc l'occasion d'aller chez le médecin pour les certificats. Petite M. mesure 65 cm et pèse 6,5 kg. Comme sa soeur, elle est dans le bas de la courbe mais tout est proportionnel donc...ça va. 
Nous avons aussi pris rendez - vous chez l'ophtalmo pour son strabisme persistant : en 2016! 

Cette semaine, Petite M. a eu 7 mois.

Et A. a accueilli sa copine Vendredi. Contente de l'avoir à la maison, elle s'est rendue compte ensuite qu'il fallait prêter ses jouets, source de conflits. En plus, elle donne des ordres à sa copine qui bien heureusement ne se plie pas à ses désirs, deuxième source de conflits. Ah, les nanas! Et la journée s'est finie en larmes, triste que sa copine retourne "dans sa maison". Mardi n'est pas si loin...

Une bonne semaine malgré tous ces chamboulements et pour le coup, un gros pavé! 

Lundi, c'est la reprise...
Mardi, c'est la rentrée. 
Une semaine qui s'annonce sportive le temps que tout se mette en place. Le début d'une nouvelle ère...


Entre soeurs...


7 mois!


La fête à la maison

Cette semaine, je n'ai publié qu'un billet : une lecture ado de Susie Morgenstern.

Bonne semaine et bonne rentrée!

Commentaires

  1. Super pour la place en crèche! J'hallucine sur les délais des spécialistes c'est dingue... Bonne semaine!

    RépondreSupprimer
  2. Bon courage pour la reprise mais tu dois être soulagée avec toutes ces bonnes nouvelles !
    Bises et belle semaine.

    RépondreSupprimer
  3. bon courage pour cette semaine qui s'annonce ! bises

    RépondreSupprimer
  4. Je découvre aussi ton blog et ta petite est à croquer. Et cool pour la crèche mais bon courage pour la nouvelle semaine.

    RépondreSupprimer
  5. Chouette pout la solution de garde, j'imagine le soulagement !!
    Bonne rentrée à toi et à ta puce !
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. bonne reprise et bonne rentrée pour ta puce. Super la place en crèche c'est mon rêve, mais malheureusement nous n'avons pas eu de place du coup ça sera une nounou

    RépondreSupprimer
  7. Bon courage pour la reprise et bonne rentrée à ta puce. J'adore la photo des 2 princesses ensemble.
    Pour le mode de garde je n'ai pas compris si la crèche était provisoire pour M. ou si la nounou était en fait en périscolaire pour A. :-o.
    Bonne nouvelle semaine

    RépondreSupprimer
  8. quelle bell poupée!
    courage pour cette semaine, tout ira bien :) bisou

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Harry Potter à l'école des sorciers

Quatrième de couverture : Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où une place l'attend depuis toujours. Voler sur des balais, jeter des sorts, combattre les Trolls : Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Mais quel mystère entoure sa naissance et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom?

Bon bon...qui ne connaît pas Harry Potter? Je pense que très peu de personnes n'ont pas vu le film. En général, je ne lis pas les livres qui correspondent aux films que j'ai vu (mais je peux faire le contraire) mais celui - ci est particulier car il fait partie d'un challenge...
Comme cela fait très longtemps que j'ai vu l'adaptation cinématographique, ça ne m'a absolument pas dérangée de lire ce roman. Je me rappelais de l'histoire en "…

Deux petits pas sur le sable mouillé

Tout commence sur une plage, quand Anne - Dauphine remarque que sa fille marche d'un pas hésitant. Après une série d'examens, les médecins découvrent que Thaïs est atteinte d'une maladie génétique orpheline. Elle vient de fêter ses deux ans et il ne lui reste que quelques mois à vivre. L'auteur lui fait alors une promesse : "Tu vas avoir une belle vie. Pas une vie comme les autres, mais une vie dont tu pourras être fière. Et où tu ne manqueras jamais d'amour". 
Ce livre raconte l'histoire de cette promesse et la beauté de cet amour. Tout ce qu'un couple, une famille, des amis, une nounou sont capables de mobiliser et de donner.
Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu'on ne peut pas ajouter de jours à la vie.




L'auteur a deux enfants : Gaspard, à peine cinq ans et Thaïs, deux ans. Elle attend son troisième enfant. Quand elle a pris rendez - vous avec des médecins car sa fille a le pied qui tourne quand elle marche, elle ne s'attenda…

L'enfant du lac

1933. Comment Theo Edevane, adorable poupon de onze mois, a - t - il pu disparaître durant la nuit de la Saint - Jean? Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l'enfant demeure introuvable. Pour les parents comme pour les filles Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. La maison du lac, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l'abandon. Soixante - dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune inspectrice londonienne en vacances dans les Cornouailles, curieuse et momentanément désoeuvrée, s'intéresse à cette mystérieuse disparition. Elle reprend l'enquête, au grand dam de l'une des soeurs aînées de Theo, Alice, devenue écrivain à succès.


C'est le deuxième roman de Kate Morton que je lis et je me suis régalée. Sadie, jeune inspectrice, prend quelques jours de vacances forcées chez son grand - père en Cornouailles. Lors de son jogging quotidien, elle découvre une demeure ancienne et abandonnée, regorgeant de secrets. Là, en 1933, un petit …