mercredi 11 mars 2015

Je voulais te dire (Challenge)


Quatrième de couverture : Londoniens issus de milieux très différents, Nadine et Riley sont amis depuis l'enfance. Au moment où leur complicité prend un tour plus intime, des considérations de classe font brusquement obstacle à leur amour. 
La Grande Guerre éclate. Ils n'ont que 18 ans. Riley passe trois ans dans les tranchées des Flandres et de la Somme, tandis que Nadine s'engage comme infirmière. A son retour, le jeune homme n'est plus le même. L'horreur des champs de bataille l'a changé à jamais. Il ne peut imaginer que Nadine puisse encore vouloir de lui et fait tout pour la repousser. Mais, le destin ne va pas lui faciliter la tâche...

Riley et Nadine se sont connus par hasard, dans un parc, quand ils étaient enfants et Riley a vite été "adopté" par la famille de Nadine. En grandissant, ils se trouvent une passion commune, l'art et notamment la peinture, passion qui les rapprochera encore un peu plus l'un de l'autre. Mais cet amour naissant n'est pas au goût des parents de la jeune fille qui lui interdisent de le fréquenter. Riley, bouleversé, décide alors de se porter volontaire pour la guerre. S'ensuit une correspondance de guerre où les jeunes gens s'écrivent leur amour et se promettent de le laisser vivre. C'est sans compter sur ces années de guerre qui vont profondément changer Riley, moralement et physiquement. Celui - ci pensera alors ne plus mériter l'amour de Nadine ...

On ne mélange pas les classes sociales, c'est ainsi. Mais l'amour est - il plus fort que tout? Nadine et Riley veulent y croire. C'est sans compter sur la guerre, venant jeter une ombre sur ce tableau déjà terne. L'histoire d'amour entre ces deux personnages ne m'a fait ni chaud ni froid. J'ai été complètement indifférente, hermétique ... peu m'importait finalement ce qui allait leur arriver, je ne croyais pas en l'amour de Nadine pour Riley excepté vers la fin quand elle - même n'y croit plus.

Finalement, j'ai préféré l'histoire et le personnage de Julia, femme de Peter, à la guerre avec Riley. Ce personnage vulnérable, triste, un peu naïve et qui ne sait pas quoi faire de sa vie, totalement perdue dans ce monde en plein chaos. Elle m'a touchée. Pour elle aussi, la guerre n'aura pas épargné son histoire. Elle, qui attend le retour de son mari, qui, tous les jours, prend soin de la maison au cas où il arriverait ... mais dans quel état? Cette histoire secondaire m'a parue plus juste et m'aura beaucoup plus plu que l'intrigue principale.

Ce roman ne restera donc pas pour moi dans les annales, non pas qu'il soit mauvais. Je n'ai tout simplement pas réussi à ressentir les émotions décrites, quelques passages seulement m'ont fait réussir à tourner les pages. Une petite déception en ce qui me concerne.

Ma note : 2/5


Livre lu dans le cadre du challenge organisé par Claire


2 commentaires:

  1. Comme toi, ce roman ne restera pas dans mes annales de lectrice. Je ne me suis ni passionnée pour l'histoire d'amour ni pour les destins des personnages. Et je suis passée à côté des personnages. Je n'ai d'ailleurs aucune envie de les retrouver dans Ravages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bizarrement, j'aimerai quand même lire Ravages car au début, c'est celui que je souhaitais lire donc on verra...

      Supprimer

La scène des souvenirs

Suffolk, 2011. La célèbre actrice Laurel Nicolson se rend au chevet de sa mère mourante. Alors qu'elles parcourent ensemble un album de...