samedi 9 août 2014

L'attrape - coeurs (Challenge)



Quatrième de couverture : Renvoyé de son école, Holden Caulfield, jeune garçon new-yorkais, vagabonde pendant quelques jours dans la grande ville, en proie au mal de vivre. C'est cette brève odyssée que nous raconte J-D Salinger, jouant en virtuose du langage moderne. Son héros, mélange de tendresse et d'humour, de pudeur et de vulnérabilité, est particulièrement attachant. 

En fait, j'ai envie de dire que la quatrième de couverture résume parfaitement bien ce roman! Je n'ai presque rien d'autre à dire finalement... ^^
.
La rencontre avec Holden fut surprenante. En effet, dès les premières lignes on découvre sa façon de parler d'écrire : légère, familière, drôle, comme ça vient.

Il nous annonce son renvoi de l'école (et nous avoue que ce n'est pas le premier): il ne se rend pas compte des conséquences de ces renvois, se préoccupe très peu de son avenir, comme si ça n'avait pas d'intérêt. Holden est comme ça, il vit au jour le jour. Ce qui le préoccupe pour le moment, c'est ce qu'il va bien pouvoir faire durant ces quelques jours qui le séparent de son renvoi et de son retour chez ses parents.

Il va donc errer dans les rues de New - York, dans les taxis, les bars ... Quelques mésaventures viendront pimenter un peu son escapade (et heureusement!): mauvaises rencontres, rendez - vous ratés ou manqués ...

Il nous parle de ses copains d'internat : des anecdotes qui nous en disent un peu plus sur sa personnalité mais qui pour moi, n'avaient pas grand intérêt.

On en apprend aussi un peu plus sur son histoire familiale, qui a sûrement une incidence sur ce qu'il est aujourd'hui. Je pense notamment à ses frères et soeurs, apparemment brillants alors que lui a râté sa scolarité...

Pour conclure, j'ai beaucoup aimé le style d'écriture, certaines expressions m'ont fait sourire. C'est vrai que le personnage est attachant, ses réflexions sont souvent très justes. En revanche, le périple dans la ville ne m'a pas vraiment branchée. Je ne pense pas que ce soit un livre que je relirai bien que les deuxièmes lectures soient souvent intéressantes !

Ma note : 3/5

Livre lu dans le cadre du Challenge de Bianca.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Arrêtez-moi

Que feriez-vous si vous connaissiez le jour et l'heure exacts de votre mort? Pour Charlie Grant, ce sera le 21 janvier à 8 heures préci...