Accéder au contenu principal

Mots d'enfants [Bad mother 6]

ou Badparents ! 

A. est entrée assez tôt dans le langage oral. Elle a très vite compris qu'elle devait communiquer par des mots pour se faire comprendre et/ou obtenir quelque chose.
Quelques mots çà et là, souvent les mêmes mais remplis de signification pour elle. Puis ... la répétition. Elle s'est mise à devenir un vrai perroquet d'un coup, répétant tout ce qu'on disait.

Répétant tout ce qu'on disait ... comme :

"Putain". Au départ, on l'entendait parfois dire "Putain" tout bas. En y regardant de plus près, on s'est rendus compte qu'elle l'utilisait à bon escient. Elle ne l'a jamais dit trop fort sauf un un jour .

On dit Merci à Papy pour le merveilleux "Nom de Dieu"!

On en n'est pas sûrs mais on a cru entendre un petit "Fais chier" une fois.

Ce n'est pas un vilain mot mais cela prouve combien elle intègre ce qu'on dit: à peine levée de la sieste, elle poursuit le chat en lui disant "t'es pénible hein, t'es pénible" (le pauvre chat n'avait rien fait).

Tout dernièrement, à table. A. ne voulait pas manger, comme souvent. Nous lui disions que Papa et Maman avaient tout mangé et patati et patata ... Verdict: "M'en fous". Alors oui, il ne faut absolument pas réagir comme cela mais on n'a pas pu s'en empêcher, on a éclaté de rire ! Du coup, elle a rit aussi. Au moins, le repas ne s'est pas terminé dans les pleurs! 

Il y en a peut-être d'autres mais là, ça ne me vient pas. 

On sait bien qu'il faut faire attention à ce que l'on dit. Malheureusement, quand ça sort, le plus souvent c'est incontrôlable ... Je suis sûre qu'il y a une partie du cerveau totalement inconsciente qui commande exprès les "gros mots"! 

Des mois que je n'avais pas participé au rdv de Maud et Emma parce que pendant des mois j'ai été parfaite! (Si si c'est vrai! ). 





Commentaires

  1. oups ti bout aussi j'ai beau le gronder j'en rigole car il faut voir sa façon sérieuse de le dire ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai! Ils disent souvent cela si sérieusement ! ;)

      Supprimer
  2. J'ai les mêmes à la maison ! Mon grand a commencé très tôt à parler et il a sorti Putain rapidement et en l'utilisant là où il fallait, genre en pleine nuit qd un ronfleur l'a empêché de dormir il était assis dans son lit en tapant le matelas au rythme de ses putains ! on était aussi MDR ! on l'a embarqué dans une autre pièce (on était pas chez nous hein !) pour dormir en paix !
    On essaye de ne pas trop en dire mais ce n'est pas facile hein !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol ! Mais moi aussi je me serai énervée comme lui, j'aime pas les ronfleurs ! ^^ Et oui, ce n'est pas facile de se retenir!

      Supprimer
  3. J'avoue je suis contente avec les gros mots : elle ne répète pas. Par contre les phrases familières oui :/ genre : il est chiant le Mr, ça pue etc ... ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, tu as de la chance ! Lol, "il est chiant le monsieur", j'espère que le monsieur n'entend pas! ^^

      Supprimer
  4. hihihi que c'est drole !! ha pardon... non mais t'as raison, faut faire gaffe... mais des fois ils s'échappent!!

    RépondreSupprimer
  5. Trop mignon ! vivement les premiers mots ! faut que je pense à les noter

    RépondreSupprimer
  6. parfaite, mouarf!!
    Merci pour ta participation!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais si, absolument parfaite ! (Sauf aujourd'hui...)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Harry Potter à l'école des sorciers

Quatrième de couverture : Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où une place l'attend depuis toujours. Voler sur des balais, jeter des sorts, combattre les Trolls : Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Mais quel mystère entoure sa naissance et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom?

Bon bon...qui ne connaît pas Harry Potter? Je pense que très peu de personnes n'ont pas vu le film. En général, je ne lis pas les livres qui correspondent aux films que j'ai vu (mais je peux faire le contraire) mais celui - ci est particulier car il fait partie d'un challenge...
Comme cela fait très longtemps que j'ai vu l'adaptation cinématographique, ça ne m'a absolument pas dérangée de lire ce roman. Je me rappelais de l'histoire en "…

Deux petits pas sur le sable mouillé

Tout commence sur une plage, quand Anne - Dauphine remarque que sa fille marche d'un pas hésitant. Après une série d'examens, les médecins découvrent que Thaïs est atteinte d'une maladie génétique orpheline. Elle vient de fêter ses deux ans et il ne lui reste que quelques mois à vivre. L'auteur lui fait alors une promesse : "Tu vas avoir une belle vie. Pas une vie comme les autres, mais une vie dont tu pourras être fière. Et où tu ne manqueras jamais d'amour". 
Ce livre raconte l'histoire de cette promesse et la beauté de cet amour. Tout ce qu'un couple, une famille, des amis, une nounou sont capables de mobiliser et de donner.
Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu'on ne peut pas ajouter de jours à la vie.




L'auteur a deux enfants : Gaspard, à peine cinq ans et Thaïs, deux ans. Elle attend son troisième enfant. Quand elle a pris rendez - vous avec des médecins car sa fille a le pied qui tourne quand elle marche, elle ne s'attenda…

L'enfant du lac

1933. Comment Theo Edevane, adorable poupon de onze mois, a - t - il pu disparaître durant la nuit de la Saint - Jean? Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l'enfant demeure introuvable. Pour les parents comme pour les filles Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. La maison du lac, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l'abandon. Soixante - dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune inspectrice londonienne en vacances dans les Cornouailles, curieuse et momentanément désoeuvrée, s'intéresse à cette mystérieuse disparition. Elle reprend l'enquête, au grand dam de l'une des soeurs aînées de Theo, Alice, devenue écrivain à succès.


C'est le deuxième roman de Kate Morton que je lis et je me suis régalée. Sadie, jeune inspectrice, prend quelques jours de vacances forcées chez son grand - père en Cornouailles. Lors de son jogging quotidien, elle découvre une demeure ancienne et abandonnée, regorgeant de secrets. Là, en 1933, un petit …