Accéder au contenu principal

Donne- moi le temps



On est allées se promener, il faisait bon dehors. On n'a pas pris pas la poussette, on est des aventurières !
On est allées jusqu'au port de plaisance pour voir les bateaux. On a même poussé jusqu'à l'embarcadère des Batobus, ceux qui vont à Port-Louis et Locmiquélic. Une fois arrivées là, on ne peut pas aller plus loin (c'est un terrain militaire). Alors, on s'est assises ... là ...

On a regardé les bateaux.
On a écouté les cris des goëlands.
On s'est laissées bercer par le clapotis de l'eau.
On a entendu les mâts claquer au gré du vent.

On était bien. Si bien qu'elle ne voulait pas rentrer. Elle ne voulait pas se relever pour faire demi-tour. 

En revanche, elle voulait aller regarder la "spatule". La spatule en réalité, c'est une statue : la figure de proue . L'habitude de faire les gâteaux peut-être ...
On a donc regardé la "spatule" puis on est reparties. Et là, on l'a entendu ! Le bateau qu'on attendait tout à l'heure, on l'a entendu corner ! On aurait dû attendre 5 minutes de plus ... 

Elle ne voulait plus marcher finalement.
Elle voulait être portée ! La belle affaire. 

On est passées devant le parc. Elle a réclamé. On y est allées. Elle a fait des tours de toboggan, joué avec des marrons ... 

Bon, là quand même, il va falloir y aller. 
On est rentrées à la maison. Il était déjà presque l'heure de déjeuner et rien n'était préparé. 

"Qu'il est bon de s'asseoir [...] avec ses enfants, sans projet, pour simplement sentir passer la vie en soi."

"Lorsque je serai très vieille, je me retournerai sur mon passé, je ne veux pas réaliser un peu tard que je n'aurai pas pris le temps de les voir grandir."

Isabelle Filliozat.

Par cet article, je réponds au très juste billet de Coralie sur le le rapport au temps . 




Commentaires

  1. il est très chouette ton article et j'aime beaucoup ta conclusion avec Isabelle Filiozat !
    Parfois ca fait du bien de ne pas regarder nos montres, et puis après tout, si on rentre un peu plus tard à la maison ? (oui je le dit très bien, et arrive beaucoup moins bien à le faire!)
    Nos enfants retiendrons les moments avec eux, et pas les moments où on s'occupe de notre maison !!
    bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! ;) C'est sûr que ça fait une sacré différence, je le vois dans son comportement et sur son visage! Malheureusement, faut bien s'occuper de la maison aussi ...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Harry Potter à l'école des sorciers

Quatrième de couverture : Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où une place l'attend depuis toujours. Voler sur des balais, jeter des sorts, combattre les Trolls : Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Mais quel mystère entoure sa naissance et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom?

Bon bon...qui ne connaît pas Harry Potter? Je pense que très peu de personnes n'ont pas vu le film. En général, je ne lis pas les livres qui correspondent aux films que j'ai vu (mais je peux faire le contraire) mais celui - ci est particulier car il fait partie d'un challenge...
Comme cela fait très longtemps que j'ai vu l'adaptation cinématographique, ça ne m'a absolument pas dérangée de lire ce roman. Je me rappelais de l'histoire en "…

Deux petits pas sur le sable mouillé

Tout commence sur une plage, quand Anne - Dauphine remarque que sa fille marche d'un pas hésitant. Après une série d'examens, les médecins découvrent que Thaïs est atteinte d'une maladie génétique orpheline. Elle vient de fêter ses deux ans et il ne lui reste que quelques mois à vivre. L'auteur lui fait alors une promesse : "Tu vas avoir une belle vie. Pas une vie comme les autres, mais une vie dont tu pourras être fière. Et où tu ne manqueras jamais d'amour". 
Ce livre raconte l'histoire de cette promesse et la beauté de cet amour. Tout ce qu'un couple, une famille, des amis, une nounou sont capables de mobiliser et de donner.
Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu'on ne peut pas ajouter de jours à la vie.




L'auteur a deux enfants : Gaspard, à peine cinq ans et Thaïs, deux ans. Elle attend son troisième enfant. Quand elle a pris rendez - vous avec des médecins car sa fille a le pied qui tourne quand elle marche, elle ne s'attenda…

L'enfant du lac

1933. Comment Theo Edevane, adorable poupon de onze mois, a - t - il pu disparaître durant la nuit de la Saint - Jean? Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l'enfant demeure introuvable. Pour les parents comme pour les filles Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. La maison du lac, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l'abandon. Soixante - dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune inspectrice londonienne en vacances dans les Cornouailles, curieuse et momentanément désoeuvrée, s'intéresse à cette mystérieuse disparition. Elle reprend l'enquête, au grand dam de l'une des soeurs aînées de Theo, Alice, devenue écrivain à succès.


C'est le deuxième roman de Kate Morton que je lis et je me suis régalée. Sadie, jeune inspectrice, prend quelques jours de vacances forcées chez son grand - père en Cornouailles. Lors de son jogging quotidien, elle découvre une demeure ancienne et abandonnée, regorgeant de secrets. Là, en 1933, un petit …