jeudi 21 novembre 2013

Chère Yaya, lettre à ma tétine [ça jacasse]



Chère Yaya,

mes parents t'appellent "tétine" mais moi, j'ai toujours préférée "Yaya", c'est mon petit nom pour toi. Ton petit nom d'amour car je t'aime d'amour. Je t'ai rencontré vers mon troisième ou quatrième jour de ma vie. Avant, je tétais le doigt de Maman ... car tu étais à la maison. Dès le premier jour, j'ai su que j'allais t'aimer très fort. Evidemment, tu répondais tellement à ce besoin de succion qu'ont les nouveaux - nés. Tu m'accompagnais tout le temps, quand j'avais besoin de dormir et quand j'avais besoin de téter. J'ai testé plusieurs "choses" à téter, dont une coiffe de bigoudène (ne t'inquiète pas, c'était une peluche) mais tu restais ma préférée! J'ai essayé mon pouce quelques fois mais je n'ai pas trouvé ça terrible. Et puis, je t'avais toi alors le reste n'avait aucune importance pour moi. 

Maman m'a acheté plein de yayas différentes: avec du rose, avec du vert, avec un chat, avec un mouton, avec un "J'aime ma Maman", "J'aime mon Papa", "Fais - moi un bisou" ... Parfois, j'ai même 3 yayas qui traînent un peu partout dans la maison et je ne sais pas comment j'arrive à en perdre. Il y en a une qui est tombée dans le garage d'un bâteau (on lui a dit "Adieu" quand on l'a vu de loin en partant), il y en a une que Maman a mis à la poubelle car je l'avais fait tomber dans la Javel ... Heureusement, on a toujours une yaya de secours! Y'en a d'ailleurs deux en ce moment encore dans leur emballage, une rose et une orange, qui me font de l'oeil. 

Depuis que le langage me permet de te réclamer, je ne peux plus me passer de toi. "Yaya" par - ci, "Yaya" par là ... indispensable pour dormir bien évidemment mais indispensable dans la poussette, dans la voiture, quand j'ai un bobo, quand je suis frustrée ... tu deviens indispensable pour tout et insupportable pour mes parents!

Ma Yaya, je t'écris cette lettre pour te dire toute mon affection. J'espère que rien ne pourra jamais nous séparer!

Gros suçons,

Alice


C'était ma participation pour Maman fait la dinde

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Arrêtez-moi

Que feriez-vous si vous connaissiez le jour et l'heure exacts de votre mort? Pour Charlie Grant, ce sera le 21 janvier à 8 heures préci...