Accéder au contenu principal

Sérum

Catégorie 41 du Défi Lecture 2016 : Un livre écrit à quatre (plusieurs) mains.

1773 : Mesmer invente l'hypnose.
1886 : Freud invente la psychanalyse.
2012 : Draken invente le sérum.

Une injection.
Sept minutes pour accéder au subconscient. Un simple carnet pour décrypter des visions fantasmagoriques et seulement quelques jours pour empêcher le pire. Arthur Draken est - il un psychiatre de génie ou un dangereux criminel? Alors que s'enchaînent meurtres, enlèvements et conflits politiques, comment ne pas mettre en doute la parole de Draken?

Six épisodes sous pression, réunis en un seul volume, pour une enquête hors norme!


Une jeune femme qui court dans les rues de New - York, poursuivie par un mystérieux homme au chapeau. Une jeune femme sans prénom qu'on appellera Emily car c'est le prénom qui est écrit sur l'alliance qu'elle porte quand on la retrouve dans un parc, gravement blessée par balles.
Une femme flic, Lola, douée pour son métier et pour s'attirer des ennuis. Une femme flic au passé trouble et mystérieux qui suscite la curiosité de son collègue et amant occasionnel Philipp Detroit. 
Un psychiatre, Arthur Draken, qui aimerait bien virer la vieille qui squatte son divan en déblatérant ses problèmes inintéressants. Un psychiatre qui va voir relancer sa passion et son intérêt par l'intrigante Emily : retrouver le passé d'Emily par l'hypnose va devenir sa raison de vivre. Grâce à son sérum, les visions d'Emily sont exacerbées et ce que Draken découvre n'appartient pas au passé, bien au contraire. 
Un couple, les Singer, responsable d'un site internet qui informe les citoyens d'actions jugées confidentielles. Un couple qui se fait enlever sous l'oeil des caméras, en direct.Un couple dont Emily parle dans ses visions. 

Une histoire très complexe donc...Ce livre, je l'ai lu comme un roman policier mais ce n'est pourtant pas un roman policier comme les autres. Il s'agit d'une série avec plusieurs épisodes et plusieurs saisons, ici la saison 1. On peut écouter la musique en même temps, musiques notées au fil des pages et que l'on se procure sur internet. Je ne l'ai pas fait (shame on me). 

Je disais donc, c'est une histoire très complexe néanmoins, malgré le flot d'informations, je ne me suis pas perdue en cours de route et je pense que la manière dont le livre a été structuré y est fortement lié. 
Les différentes intrigues sont placées bien comme il faut afin que l'on soit captivés et qu'on ne perde pas le fil.

J'ai beaucoup aimé les personnages, Emily, Lola, Arthur Draken, Sam Loomis, tous différents mais tous ayant des qualités qu'on apprécie : l'humour, l'indépendance, la désinvolture... sauf Detroit que je juge hypocrite. 

Les descriptions des visions d'Emily m'ont un peu lassée d'autant plus qu'il y a beaucoup de répétitions dans les premiers épisodes. 

L'inconvénient de ce genre de livre, c'est qu'on reste un peu sur notre faim...car il n'y a pas vraiment de dénouement, il faut lire la saison suivante et j'en ai envie ! Mais quand? 

Ma note : 4/5

Lu dans le cadre du challenge Polar et Thriller


et du challenge 1 pavé par mois (793 pages)


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Harry Potter à l'école des sorciers

Quatrième de couverture : Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où une place l'attend depuis toujours. Voler sur des balais, jeter des sorts, combattre les Trolls : Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Mais quel mystère entoure sa naissance et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom?

Bon bon...qui ne connaît pas Harry Potter? Je pense que très peu de personnes n'ont pas vu le film. En général, je ne lis pas les livres qui correspondent aux films que j'ai vu (mais je peux faire le contraire) mais celui - ci est particulier car il fait partie d'un challenge...
Comme cela fait très longtemps que j'ai vu l'adaptation cinématographique, ça ne m'a absolument pas dérangée de lire ce roman. Je me rappelais de l'histoire en "…

Deux petits pas sur le sable mouillé

Tout commence sur une plage, quand Anne - Dauphine remarque que sa fille marche d'un pas hésitant. Après une série d'examens, les médecins découvrent que Thaïs est atteinte d'une maladie génétique orpheline. Elle vient de fêter ses deux ans et il ne lui reste que quelques mois à vivre. L'auteur lui fait alors une promesse : "Tu vas avoir une belle vie. Pas une vie comme les autres, mais une vie dont tu pourras être fière. Et où tu ne manqueras jamais d'amour". 
Ce livre raconte l'histoire de cette promesse et la beauté de cet amour. Tout ce qu'un couple, une famille, des amis, une nounou sont capables de mobiliser et de donner.
Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu'on ne peut pas ajouter de jours à la vie.




L'auteur a deux enfants : Gaspard, à peine cinq ans et Thaïs, deux ans. Elle attend son troisième enfant. Quand elle a pris rendez - vous avec des médecins car sa fille a le pied qui tourne quand elle marche, elle ne s'attenda…

L'enfant du lac

1933. Comment Theo Edevane, adorable poupon de onze mois, a - t - il pu disparaître durant la nuit de la Saint - Jean? Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l'enfant demeure introuvable. Pour les parents comme pour les filles Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. La maison du lac, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l'abandon. Soixante - dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune inspectrice londonienne en vacances dans les Cornouailles, curieuse et momentanément désoeuvrée, s'intéresse à cette mystérieuse disparition. Elle reprend l'enquête, au grand dam de l'une des soeurs aînées de Theo, Alice, devenue écrivain à succès.


C'est le deuxième roman de Kate Morton que je lis et je me suis régalée. Sadie, jeune inspectrice, prend quelques jours de vacances forcées chez son grand - père en Cornouailles. Lors de son jogging quotidien, elle découvre une demeure ancienne et abandonnée, regorgeant de secrets. Là, en 1933, un petit …