samedi 13 février 2016

Pretty Girls

Catégorie 38 du Défi Lecture : Un thriller psychologique

Deux soeurs. Deux étrangères.
Plus de vingt ans auparavant, Julia a disparu à seize ans sans laisser de trace. Depuis, Claire et Lydia, ses soeurs, ne se sont plus parlé. Seule la haine farouche qu'elles nourrissent l'une pour l'autre les rapproche encore. La haine, et le désespoir : jamais elles ne se sont remises de la tragédie qui a fracassé leur famille. 
Deux évènements violents vont venir cruellement raviver leurs blessures mais aussi les obliger à se confronter : l'assassinat du mari de Claire, et la disparition d'une adolescente.
A tant d'années de distance, ces évènements ont - ils un lien quelconque avec Julia? Lasses de se faire la guerre, Claire et Lydia plongent dans la noirceur du passé familial. Une spirale sanglante...



Claire et son mari, Paul, habitent une gigantesque maison dans un beau quartier. Ils s'aiment, ils sont heureux. Jusqu'au jour où ils sont victimes d'une agression dans une ruelle où Paul perd la vie. 
Lydia, ancienne toxicomane, a réussi à refaire sa vie "loin" de sa famille, acheter une petite maison pour elle et sa fille. Elle a trouvé le bonheur avec Rick. Jusqu'au jour où elle reçoit un sms de sa soeur, Claire. 
Les deux soeurs se retrouvent après plus de vingt ans dans des circonstances tragiques pour Claire, la mort de son mari, et heureuses pour Lydia, la mort de son beau - frère. Claire a fait d'étranges découvertes et demande l'aide de sa soeur pour des recherches qui vont les amener à d'horribles évènements ...

Je ne peux en rien dévoiler les découvertes de Claire au risque de détruire le suspense. J'ai été agréablement surprise par cette lecture. Aucune enquête policière au contraire, les policiers et le FBI sont éloignés de suite par Claire qui souhaite garder ses recherches secrètes. Ce que Claire découvre au fil des pages est de plus en plus tragique et horrible et on se demande jusqu'où iront ces atrocités. J'ai lu certaines critiques qui trouvaient justement que c'était trop, trop atroce, trop "gore". En ce qui me concerne, ce n'est pas le cas, j'ai lu bien pire. 
Une histoire vraiment bien pensée avec un réel rebondissement au milieu auquel je ne m'attendais pas. Des personnages aux caractères bien trempés qui restent crédibles jusqu'au bout et des surprises tout au long du roman. 
Il mérite amplement sa catégorie de thriller psychologique : un psychopathe, des tortures physiques et psychologiques, de la manipulation, un rythme haletant, du suspense ...
Bref, j'ai beaucoup aimé.

Merci à Babelio et aux Editions Mosaïc pour la découverte de cette auteure. 

Ma note : 4/5

Lu dans le cadre du challenge 1 pavé par mois (517 pages)



et du challenge Polar et Thriller




2 commentaires:

  1. On le voit beaucoup sur les blogs en ce moment, ton billet est tentant !

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai jamais lu cette auteur. A découvrir pour moi donc.

    RépondreSupprimer

Le cri

Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. A l'aube d'une nuit glaciale, le corps d'un patient est retrouvé étranglé dans sa cellu...