Accéder au contenu principal

Un défi ou un écrit #2

Voici le défi d'Agoaye pour cette semaine 2 :



J'ai voulu faire le troisième mais je n'ai pas eu le temps pendant ma pause (je devais travailler!).

Mais voici ma lettre pour le premier :

Ma petite Lucie,
Je n'ai pas trop de souvenirs de toi ou en tous cas très peu. Tu étais plutôt gentille et extrêmement discrète. En classe de maternelle tu ne parlais pas : en grande section, tu n'as jamais prononcé un mot à Jeanine, ta maîtresse. En CP, tu as fait pipi dans la classe car tu n'avais pas osé demander l'autorisation d'aller aux toilettes. En CE1, tu as pleuré car tu avais oublié ton cartable. 
Puis, tu as pris un peu plus d'assurance au fil des ans : en CM2, tu étais le personnage principal d'une pièce de théâtre.

Tout le monde disait que tu étais sage...la famille, les enseignants. Une vraie petite fille modèle. En réalité, tout ce que tu faisais, c'était cacher tes émotions. Il fallait être obéissante, écouter les consignes, pour faire plaisir et correspondre aux attentes.

Saches que tout était parfait. Tu ne pouvais répondre mieux à ce que l'on attendait de toi. 
Saches que tout ceci a fait de toi ce que tu es devenue aujourd'hui : une maman qui essaie de faire du mieux qu'elle peut avec ses filles. Même si tu voudrais qu'elles soient gentilles, polies, agréables, qu'elles travaillent bien...tu ne veux pas qu'elles grandissent dans la peur du regard de l'autre, dans la peur de la punition. Tu souhaites qu'elles puissent s'exprimer librement, partager leurs joies comme leurs peines, leurs préférences et leur mécontentement sans craindre les réactions d'autrui. 

Je ne me souviens pas si tu te sentais heureuse ou malheureuse. Sûrement ni l'un ni l'autre. Je souhaite que tes filles s'en souviennent, elles. 

Tu voulais être médecin sans frontières et adopter un enfant du Tiers - Monde. Tu voulais prendre soin des autres. En quelque sorte, tu le fais aujourd'hui puisque tu prends soin des enfants que tu as en charge au travail.

Tu avais peur des Gremlins cachés sous ton lit alors tu dormais sous les couvertures.  
Tu voulais manger des gâteaux et des bonbons alors tu prenais souvent le goûter chez ta voisine. 
Tu appréhendais de demander des choses à tes parents alors tu passais par la fenêtre pour aller jouer et tu invitais tes copines sans prévenir. 

Tu étais pour beaucoup d'enfants un modèle et un exemple à suivre. Tu faisais ce qu'on te demandait, tu répondais aux attentes de la famille et de la société. Ne t'en veux pas, tu as fait ce que tu pensais être le mieux pour tout le monde. N'en veux pas non plus à tes parents, ils pensaient sûrement faire aux mieux aussi. 
Le principal c'est ce que tu es devenue aujourd'hui, grâce à cette petite fille : cette maman, aussi bienveillante que possible (parce que parfois, c'est dur) avec ses enfants. 

Je t'embrasse,

MOI





Commentaires

  1. le pardon à l'enfant que l'on était : une étape des plus compliquée ! très jolie lettre !

    RépondreSupprimer
  2. J'aurai pu écrire tout un tas de passages de cette lettre. Touchante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :)Oui j'ai remarqué dans les lettres que j'ai lues qu'on était toutes un peu semblables quelque part ;)

      Supprimer
  3. Très belle lettre qui me rappelle l'enfant "trop" sage que j'étais ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Une très touchante lettre rempile d'amour et de compréhension...

    RépondreSupprimer
  5. Très jolie lettre, pleine de compassion et d'amour :)

    RépondreSupprimer
  6. La dernière partie de ta lettre est très importante, merci pour cette participation !!

    RépondreSupprimer
  7. Ta lettre est toute douce, c'est bon de mettre des mots sur toute ces situations passées.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Harry Potter à l'école des sorciers

Quatrième de couverture : Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où une place l'attend depuis toujours. Voler sur des balais, jeter des sorts, combattre les Trolls : Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Mais quel mystère entoure sa naissance et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom?

Bon bon...qui ne connaît pas Harry Potter? Je pense que très peu de personnes n'ont pas vu le film. En général, je ne lis pas les livres qui correspondent aux films que j'ai vu (mais je peux faire le contraire) mais celui - ci est particulier car il fait partie d'un challenge...
Comme cela fait très longtemps que j'ai vu l'adaptation cinématographique, ça ne m'a absolument pas dérangée de lire ce roman. Je me rappelais de l'histoire en "…

Deux petits pas sur le sable mouillé

Tout commence sur une plage, quand Anne - Dauphine remarque que sa fille marche d'un pas hésitant. Après une série d'examens, les médecins découvrent que Thaïs est atteinte d'une maladie génétique orpheline. Elle vient de fêter ses deux ans et il ne lui reste que quelques mois à vivre. L'auteur lui fait alors une promesse : "Tu vas avoir une belle vie. Pas une vie comme les autres, mais une vie dont tu pourras être fière. Et où tu ne manqueras jamais d'amour". 
Ce livre raconte l'histoire de cette promesse et la beauté de cet amour. Tout ce qu'un couple, une famille, des amis, une nounou sont capables de mobiliser et de donner.
Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu'on ne peut pas ajouter de jours à la vie.




L'auteur a deux enfants : Gaspard, à peine cinq ans et Thaïs, deux ans. Elle attend son troisième enfant. Quand elle a pris rendez - vous avec des médecins car sa fille a le pied qui tourne quand elle marche, elle ne s'attenda…

L'enfant du lac

1933. Comment Theo Edevane, adorable poupon de onze mois, a - t - il pu disparaître durant la nuit de la Saint - Jean? Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l'enfant demeure introuvable. Pour les parents comme pour les filles Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. La maison du lac, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l'abandon. Soixante - dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune inspectrice londonienne en vacances dans les Cornouailles, curieuse et momentanément désoeuvrée, s'intéresse à cette mystérieuse disparition. Elle reprend l'enquête, au grand dam de l'une des soeurs aînées de Theo, Alice, devenue écrivain à succès.


C'est le deuxième roman de Kate Morton que je lis et je me suis régalée. Sadie, jeune inspectrice, prend quelques jours de vacances forcées chez son grand - père en Cornouailles. Lors de son jogging quotidien, elle découvre une demeure ancienne et abandonnée, regorgeant de secrets. Là, en 1933, un petit …