samedi 16 janvier 2016

La sixième

Premier livre lu dans le cadre du Défi Lecture 2016.

Catégorie 1 :
  1. Un livre ou une bande-dessinée que vous avez adoré étant ado

C'est officiel. Margot tient la lettre entre ses mains. Elle est admise en sixième au collège du Parc des Grands Pins. Enfin elle sera lycéenne, elle sera grande.
D'abord les préparatifs. Il faut acheter le carnet de correspondance, se munir de photos d'identité, il faut des photocopies des certificats de vaccination. Enfin elle doit décider comment s'habiller pour ce premier jour. Sa soeur aînée est catégorique :jean et surtout pas de cartable!
Le premier jour arrive. Tout le monde a un cartable et beaucoup de filles sont habillées en jupe! Malgré cette déconvenue, Margot se retrouve dûment intégrée dans une classe et comme elle est pleine de bonne volonté et qu'elle rêve d'être populaire, elle est volontaire pour être déléguée de classe provisoire. 
Margot est consciencieuse, bonne élève, habitée par plein de bonnes intentions. Elle va devenir déléguée élue par la classe, et elle veut être responsable. Elle veut que sa classe chahuteuse et plutôt nulle devienne une classe exemplaire. Alors elle organise, elle entreprend. Mais rien ne marche comme prévu et les dépenses d'énergie se retournent souvent contre elle. 
Alors elle tempère. Un voyage à Rome de toutes les sixièmes renforce des amitiés. Puis une grève des profs providentielle fait vivre une belle journée à la sixième de Margot. Une journée où tous ensemble ils vivent à leur goût. 


Je me souviens l'avoir lu plusieurs fois adolescente. Je l'adorais.

Ce roman jeunesse raconte l'année de sixième de Margot. Entre empressement et appréhension, Margot est très excitée à l'idée de devenir enfin une "grande". Mais le jour de la rentrée, Margot est un peu déçue, elle est dans une classe loin d'être qualifiée d'ambitieuse.
Ce roman est toujours agréable à lire mais pour de jeunes lecteurs de notre époque, il paraîtra sans aucun doute assez vieux. Non mais c'est quoi des "cabines téléphoniques"? Allô quoi!
Margot est une gentille fille, loin d'elle l'idée de faire des bêtises. Sa seule préoccupation est d'obtenir de bons résultats, ce qui n'est pas forcément la meilleure qualité pour se faire des amis. A toute époque, c'est carrément mal vu d'être une "fayote". Entre parenthèses, ce comportement me rend dingue. Ainsi, malgré l'ancienneté du livre, les comportements et sentiments de ces adolescents en devenir n'ont pas changés à ce point.
C'est aussi le moment des premiers émois même si Margot est loin de se préoccuper des garçons. Danser un slow? Embrasser un garçon? Beurk. De toutes façons, elle a bien autre chose à penser : ses cours et remonter le niveau de sa classe. Même les copines sont reléguées au second plan.
Je trouve que ça représente assez bien ce que devrait être un "pré - ado"  même si de nos jours, les enfants de cet âge grandissent trop vite. Un lecteur de sixième maintenant ne trouvera peut - être plus son compte avec ce livre et c'est bien dommage. En ce qui me concerne, il me représentait tout à fait bien, c'est sans doute pour cela que je l'aimais tant.
J'aime beaucoup l'écriture du Susie Morgenstern, une excellente romancière jeunesse.

Ma note : 4/5

Un autre roman de Susie Morgenstern : voir ici.

1 commentaire:

  1. Oui une excellente romancière jeunesse que beaucoup d'enfants apprécient.

    RépondreSupprimer

Arrêtez-moi

Que feriez-vous si vous connaissiez le jour et l'heure exacts de votre mort? Pour Charlie Grant, ce sera le 21 janvier à 8 heures préci...