mercredi 5 août 2015

Ne lâche pas ma main



Quatrième de couverture : Un couple amoureux dans les eaux turquoises de l'île de La Réunion. Farniente, palmiers, soleil. Un cocktail parfait. Pourtant le rêve tourne au cauchemar. Quand Liane disparaît de l'hôtel, son mari, Martial Bellion, devient le suspect n°1. D'autant qu'il prend la fuite avec leur fille de 6 ans. 
Barrages, hélicoptères...la course - poursuite est lancée au coeur de la population la plus métissée de la planète. Et si cette chasse à l'homme, ponctuée de cadavres, dissimulait la plus redoutable des manipulations? 

J'avais envie de lire Michel Bussi. "Un avion sans elle" m'avait plus, j'ai donc tenté un deuxième...et je n'ai pas eu tort. 
Tout commence avec Liane Bellion, longs cheveux blonds, corps de rêve...qui file dans sa chambre d'hôtel, laissant son mari et sa fille au bord de la piscine. Et puis, plus aucune trace de Liane. Elle n'est jamais ressortie de sa chambre.
Martial, le mari, appelle la police pour signaler la disparition de sa femme.
Aja, la capitaine qui prend en charge l'enquête découvre alors des éléments troublants, tous accusant Martial Bellion. Conscient de tout ce qui l'accable, il prend alors la fuite avec Sofa, sa fille de 6 ans et espère arriver coûte que coûte à l'heure du "rendez - vous". 

Autant le dire, ce livre tient en haleine longtemps. On suit la traque de Martial, page après page, avec autant de points de vue différents. Tantôt, c'est Martial qui "parle", tantôt c'est sa fille, ou bien les policiers, Aja ou Christos. Tout au long du roman, on sent bien que quelque chose cloche, que malgré toutes les preuves contre lui, il y a forcément une autre explication à sa fuite. Mais quoi? C'est la question qui nous taraude au fur et à mesure qu'on avance.

J'ai toujours été convaincue de l'innocence de Martial, sûrement à cause de sa fille. Comment ne pas s'attacher à une petite fille de six qui demande quand elle reverra sa maman? Comment imaginer qu'un père puisse faire des choses aussi terribles et faire autant de mal à une enfant? Pour moi, c'était inconcevable. Il fallait que je comprenne comment ils en étaient arrivés là. Et c'est en remontant le passé de Martial qu'on arrivera finalement à la vérité.

N'ayant presque aucun doute sur la non - culpabilité de Martial, j'avais envie de secouer un peu les flics qui ne juraient que par la capture du dangereux meurtrier. Tout mettre en place pour arrêter l'ennemi public n°1...les pauvres, j'avais presque pitié d'eux, de leur ignorance. Ne pas voir plus loin que le bout de son nez...ça m'a un peu agacée. Pourtant, ils n'avaient pas l'air bête en apparence. Il y a eu comme une inversion des rôles : le "méchant" est le gentil et les "gentils" sont méchants.

Et tout ça dans le merveilleux décor de La Réunion. Merveilleux, je ne sais pas, j'imagine, car je n'y suis jamais allée. On longe la côte, on grimpe vers le volcan, on marche dans la forêt...

Un livre parfaitement adapté pour les vacances!

Ma note: 4/5


Lu dans le cadre du challenge Polar et Thriller



L'avis de Maryline ici

2 commentaires:

  1. trop de tension pour l'été, n'est ce pas?
    je ne peux pas m'empecher de te dire que ta petite top model dans la photo instagram est très jolie!!!

    RépondreSupprimer
  2. Je ne l'ai pas encore lu... Il faut dire que ma PAL déborde.
    Merci pour ta participation au challenge.

    RépondreSupprimer

La scène des souvenirs

Suffolk, 2011. La célèbre actrice Laurel Nicolson se rend au chevet de sa mère mourante. Alors qu'elles parcourent ensemble un album de...