lundi 11 mai 2015

Miss Peregrine et les enfants particuliers


Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand - père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l'avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d'un orphelinat pour enfants "particuliers". Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d'enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des "Monstres". 
Un soir, Jacob trouve son grand - père mortellement blessé par une créature qui s'enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l'île si chère à son grand - père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n'a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient - ils dangereux? Pourquoi vivaient - ils ainsi reclus, cachés de tous? Et s'ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela paraisse...

J'avais repéré ce roman pour jeunes adultes sur la blogo il y a déjà un moment, si bien que je ne me rappelais même plus du pitch quand je l'ai emprunté. Ceci dit, je n'ai pas été déçue.

Dans les premières pages, on fait la connaissance de Jacob, un ado assez solitaire mais très proche de son grand - père. Depuis qu'il est petit, ce dernier raconte des histoires à Jacob, des histoires qu'il a lui - même vécu quand il était plus jeune, mais qui paraissent complètement irréelles. Jacob se demande si finalement toutes ces histoires ne sont pas que des histoires justement et il finit par ne plus y croire. Jusqu'au jour où son grand - père meurt et qu'il aperçoit, dans le noir, un horrible monstre. Est - ce son imagination? Et que voulait lui dire son grand - père, juste avant de mourir?
Il faut qu'il en ait le coeur net : Jacob décide d'aller là où son grand - père a vécu, là où se sont passées ces fameuses histoires à dormir debout. Que va - t - il découvrir?

Je pensais que ce genre de lecture n'était pas pour moi. J'avais tort! Ce roman est tout simplement addictif, je ne voulais plus le lâcher tellement il est prenant.
Je "courais" à perdre à haleine en tournant les pages tout comme Jacob, poursuivant une jeune fille dans les marécages. Je rentrais dans la maison en ruines avec lui, en faisant bien attention et en retenant mon souffle. J'ai regardé, émerveillée, les enfants vivre dans leur jardin fleuri. J'ai eu des dilemmes (je viens d'apprendre que "dilemne" était une erreur orthographique) à résoudre et des mensonges à proférer. Vous l'avez compris, on suit Jacob, on est Jacob, on vit Jacob...

C'est une histoire merveilleusement racontée, mystérieuse et envoûtante ; des personnages extrêmement attachants que l'on voudrait protéger ; une atmosphère tantôt lugubre, pesante et lourde, tantôt joyeuse et pleine de vie. Les sentiments ne sont pas épargnés : la solitude, l'amour, l'amitié, la peur, le deuil...

Je crois que ce roman m'a plu car le fantastique n'est pas tant présent que cela. Disons que ce qui est sensé être du fantastique finalement ne l'est même plus vraiment car on y croit. Bon, mis à part les monstres bien entendu, moi j'ai bien aimé croire à l'existence de ces enfants. C'est un roman classé fantastique mais qui ne va pas dans le fantaisiste, il s'approche au plus près du réel.

J'ai déjà le tome 2 dans ma PAL !

Ma note : 5/5


Roman coup de coeur ! 

Ce roman participe au Challenge 1 pavé par moi chez Bianca.






2 commentaires:

  1. le tome 2 est aussi bien!
    et vu la fin, il y aura sûrement un tome 3 :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai terminé le 2! Forcément, il faut qu'il y ait une suite! :)

      Supprimer

La scène des souvenirs

Suffolk, 2011. La célèbre actrice Laurel Nicolson se rend au chevet de sa mère mourante. Alors qu'elles parcourent ensemble un album de...