jeudi 30 avril 2015

Six ans déjà



Quatrième de couverture : Impuissant, Jake assiste au mariage de Natalie, la femme qu'il aime. Leur histoire est bien finie, et elle lui fait promettre de ne plus jamais la contacter. Ni d'essayer de la voir. 
Jake tiendra parole, pendant six ans. Jusqu'à ce qu'il tombe sur la notice nécrologique de Todd Sanderson, le mari de Natalie. Du moins, semblait - il. Car aux funérailles, la veuve se révèle être une parfaite inconnue. Alors, où est Natalie? Pourquoi lui aurait - elle menti? 
Déterminé à la retrouver, Jake va devenir la proie d'une machination meurtrière. Et découvrir qu'en amour, il est des vérités qui tuent...

Une intrigue très alléchante : Quand j'ai lu cette quatrième de couverture, j'avais vraiment envie de le lire !

Une intrigue toujours aussi alléchante : Quand j'ai commencé à le lire, j'ai été directement captivée. Je voulais savoir pourquoi Natalie, la femme de Todd n'était pas la femme de Todd. Pourquoi elle n'existait nulle part?

Une intrigue toujours plus "intrigante" : Au fil des pages, Jake, notre héros, va de mystère en mystère. Au fur et à mesure qu'il trouve des semblants de réponses, se posent toujours des questions.

Une intrigue trop intrigante? Finalement, Jake se retrouve face à un mur de questions. L'histoire se fait de plus en plus mystérieuse et ce qui était bien au début devient finalement un peu trop lourd. Pour moi, trop de questions et pas assez de réponses. De plus, on se retrouve avec beaucoup de personnages mêlés à l'énigme et on s'y perd parfois.

Le dénouement n'est pas trop mal mais la fin est un peu trop "happy end" pour moi.

Malgré cela, une écriture toujours aussi plaisante à lire, une intrigue vraiment bien trouvée, des personnages bien ficelés.

En somme, une lecture assez plaisante et très divertissante.

Ma note : 4/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le cri

Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. A l'aube d'une nuit glaciale, le corps d'un patient est retrouvé étranglé dans sa cellu...