vendredi 24 avril 2015

Central Park



Quatrième de couverture : New - York, 8 heures du matin. Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel , pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l'un à l'autre sur un banc de Central Park. Ils ne se connaissent pas et n'ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs - Elysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin. Impossible? Et pourtant...

Le dernier livre de Musso que j'avais lu m'avait beaucoup déçue mais il en faut plus pour m'abattre. Je me suis donc laissée tenter par celui-ci, enfin sorti en poche. Et bien, j'ai bien fait ! 

L'intrigue est posée d'emblée (pas besoin d'en dire plus que la quatrième de couv') et elle marche fort! Aucune envie d'arrêter sa lecture mais la fatigue a eu raison de moi. 

On suit la folle journée d'Alice et Gabriel, qui ne comprennent rien à ce qui leur arrive. Des numéros écrits à même leur peau sont les seuls indices qu'ils trouvent pour remonter à leur ... leur quoi d'ailleurs? Kidnappeur? Qui a bien pu les déposer là sans qu'ils s'en aperçoivent? Pour essayer de comprendre, Alice va se replonger dans son passé de flic, une sale affaire qui a détruit sa vie... Mais pourquoi remettre cela sur le tapis et surtout, en quoi cela concerne - t il Gabriel? Autant de questions qui nous font tenir en haleine du début à la fin. 

Ce roman nous tient en haleine du début à la fin. On a toujours envie d'aller plus loin dans sa lecture grâce à des indices semés ça et là qui nous posent question. Les personnages sont parfaits, je veux dire par là, bien échafaudés, très crédibles.

J'ai eu beau chercher, essayer moi aussi de résoudre l'énigme, je ne m'attendais pas à un tel dénouement. Vraiment, chapeau, j'ai été plus que surprise. D'autant plus que c'est très crédible (ce qui avait manqué dans ma précédente lecture de Musso dont je ne me rappelle plus le titre, c'est dire!).

Je suis plus que ravie de cette lecture, de ce super moment que j'ai passé grâce à l'écriture simple, fluide et entraînante de Musso. Merci ! Une véritable surprise, un grand coup de coeur. 

Ma note : 5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Arrêtez-moi

Que feriez-vous si vous connaissiez le jour et l'heure exacts de votre mort? Pour Charlie Grant, ce sera le 21 janvier à 8 heures préci...