dimanche 15 février 2015

7 jours et des merveilles #40 et Projet 52 #7

Une semaine entre filles, le congé paternité étant terminé (déjà!).

A. en vacances, il a fallu jongler entre les deux, pas facile! Surtout que Petite M a tendance à se déchaîner quand c'est l'heure du bain, du dîner et du coucher de A.!  Donc, des soirées assez sportives et une maman K.O à 21h.

On a quand même réussi à faire de la peinture, aller à la médiathèque, faire un gâteau (avec un "vomi" de Petite M en pleine réalisation!), etc...

A. est très attentive à sa petite soeur, elle aime lui faire des caresses et des bisous et réclame souvent de l'avoir dans les bras. Mais elle est aussi très pénible avec un comportement à la limite de l'insolence parfois...

Petite M a pris du poids, c'est la bonne nouvelle! Et moi j'ai arrêté mon traitement, ça va mieux, j'ai juste des "mini" douleurs de temps en temps.

Une semaine mitigée donc, avec plein de câlins mais aussi des cris et de la fatigue. Il faut trouver le rythme à 4!









C'était ma semaine en mots et en images pour Madame Parle

PROJET 52


Le thème de cette 7ème semaine : "Mon amour".
Un magnet offert à la fête des mères (ou à mon anniversaire), parce que je m'aime (^^). En fait, j'ai pris cette photo un peu "à l'arrache", j'avoue ...
C'était ma participation au Projet de Milie.


12 commentaires:

  1. tes puces sont trop belles;
    oui laisse toi du temps tu vas le trouver ce rythme à 4
    pleins de bises

    RépondreSupprimer
  2. Trop choupies toutes les 2. Pour le comportement parfois un peu difficile, sans doute un peu de jalousie. C'est normal et ça passera vite, t'inquiète ;)

    RépondreSupprimer
  3. oh trop belle la première photo <3

    RépondreSupprimer
  4. c'est trop mignon de las voir ensemble!!! bonne nouvelle que vous etes mieux en santé et en poids, mauvaise nouvelle pour papa, c'est vraiment trop peu de jours pour eux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le congé paternité est vraiment trop court !

      Supprimer

Le cri

Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. A l'aube d'une nuit glaciale, le corps d'un patient est retrouvé étranglé dans sa cellu...