mercredi 7 janvier 2015

Oh, boy!


Quatrième de couverture : Ils sont frère et soeurs. Depuis quelques heures, ils sont orphelins. Ils ont juré qu'on ne les séparerait pas. 
Il y a Siméon Morlevent, 14 ans. Maigrichon. Yeux marron. Signe particulier : surdoué, prépare actuellement son bac. 
Morgane Morlevent, 8 ans. Yeux marron. Oreilles très décollées. Première de sa classe, très proche de son frère. Signe particulier : les adultes oublient tout le temps qu'elle existe. 
Venise Morlevent, 5 ans. Yeux bleus, cheveux blonds, ravissante. La petite fille que tout le monde rêve d'avoir. Signe particulier : fait vivre des histoires d'amour torrides à ses Barbie. 
Ils n'ont aucune envie de confier leur sort à la première assistante sociale venue. Leur objectif est de quitter le foyer où on les a placés et de se trouver une famille. 
A cette heure, deux personnes pourraient vouloir les adopter. Pour de bonnes raisons. Mais aussi pour de mauvaises. L'une n'est pas très sympathique, l'autre est irresponsable, et ... Ah, oui! ces deux personnes se détestent. 

La mère de Siméon, Morgane et Venise vient de se suicider. Leur père est parti il y a longtemps... Ensemble, ils réfléchissent à un endroit où ils pourraient vivre sans qu'on les sépare. Bientôt, ils seront placés en foyer puis sans doute adoptés séparément, il y a urgence. 
La solution : retrouver les enfants que leur père à eu lors d'un précédent mariage. 

Josiane rêve d'avoir un enfant depuis longtemps. La petite Venise a l'air adorable. Mais les autres ... Un personnage antipathique qu'on a envie de fuir. 
Barthélémy est jeune et vit au jour le jour, que pourrait - il bien offrir à ces enfants? Un jeune adulte qui malgré ses défauts et son manque de maturité, va sincèrement s'attacher à ses demi - frère et soeurs. 

Trois enfants différents, tous attachants. Siméon, le grand frère intelligent et très protecteur. Morgane, la cadette délaissée en admiration devant son frère. Venise, la petite, toute mignonne et rigolote. 

Des adultes qui font du mieux qu'ils peuvent pour rendre la vie de ces enfants plus facile ; qui ne savent pas forcément ce qui est le mieux pour eux ; qui vont tenter de trouver la meilleure solution. Pour des enfants qu'on a envie de rassurer, de leur donner le bonheur qu'ils méritent. 

Une histoire émouvante. Une grande histoire d'amour fraternel. Un triste destin. Des petits moments de bonheur.

Une écriture simple et des mots justes. Une belle histoire à lire sans modération.

Ma note : 4/5

L'avis d'Emeline : ici





2 commentaires:

  1. Un sentiment étrange quand je lis ton article...j'ai l'impression d'avoir lu ce bouquin quand j'étais ado...lol :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fort probable, c'est un roman jeunesse ! ;)

      Supprimer

La scène des souvenirs

Suffolk, 2011. La célèbre actrice Laurel Nicolson se rend au chevet de sa mère mourante. Alors qu'elles parcourent ensemble un album de...