lundi 7 juillet 2014

Les hauts de Hurlevent (Challenge)


Les Hauts de Hurlevent, Emily Brontë

Quatrième de couverture: Les Hauts de Hurlevent, un roman âpre et rude comme la contrée  qui l'a inspiré: les landes du Yorkshire. C'est l'histoire de l'amour du terrible Heathcliff pour Cathy, amour contrarié qui le conduit aux pires excès. Un des chefs- d'oeuvre universellement reconnu de la littérature romanesque mondiale. 

Pour tout vous dire, cela fait déjà quelques semaines que je l'ai lu et je n'arrivais pas à commencer cet article. Un flou total m'a envahie. Je ne savais absolument pas quoi dire. Ce billet va donc être complètement décousu ... 

Tout d'abord, je ne m'attendais pas à ça ... Je m'attendais à une belle histoire d'amour avec du romantisme, de la magie, de la poésie (non, pas de la niaiserie non plus...). Ce sont en fait deux personnes tiraillées par leur amour, un amour manqué, sans cesse reporté. C'est une histoire d'amour entre deux personnes emportées par la folie au sens propre du terme. Ce sont deux personnes qui, en plus de détruire leur propre histoire, détruisent également les personnes qui les entourent et qui les aiment. C'est un véritable ravage. On y voit des femmes, des hommes et des enfants détruits par les sentiments d'autrui. On y lit des actes aux conséquences néfastes sur les autres. Et on espère que les quelques personnes un tant soit peu équilibrées résistent et deviennent heureuses.
On aurait tendance à dire que le grand amour est emprunt de passion et de folie. En tous cas, c'est ce que l'on croit en général. Ici, ça n'a rien à voir. Ce n'est pas le genre d'histoire qu'on aimerait vivre, qui fait rêver. Non, c'est le genre qui fait mal, qui détruit. Cet amour n'est pas sain. Cet amour ne mène à rien. C'est un amour -  souffrance, c'est presque un amour du mal. 

Pour moi, c'est un roman très négatif. Je n'ai pas pris beaucoup de plaisir à le lire. D'une part parce que ça faisait longtemps que je n'avais pas lu une écriture classique. Il fallait vraiment que je me réhabitue à ce style. Et puis, je me perdais facilement dans le nom des personnages au début. 

Donc, vous l'aurez compris, je n'ai pas trop aimé. Chacun ses goûts comme on dit. Cependant, je ne regrette pas la lecture. J'étais impatiente de le commencer (lire un chef - d'oeuvre forcément...) et malgré ma déception, je continue de penser que c'est un roman à lire et il mérite sa place dans ce challenge.

Ma note : 2/5

Lu dans le cadre du challenge de Bianca du blog des livres, des livres !




4 commentaires:

  1. j'ai une amie qu'adore bronte...
    ça a été, le déménagement??? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui merci ça a été ! Nous sommes chez ma mère en attendant d'emménager, notre appart est libre que le 16 Juillet !

      Supprimer
  2. Je ne l'ai pas encore lu mais je crains qu'il ne me plaise pas, le mouvement romantique n'est pas trop ma tasse de thé !

    RépondreSupprimer

Le cri

Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. A l'aube d'une nuit glaciale, le corps d'un patient est retrouvé étranglé dans sa cellu...