lundi 10 mars 2014

LOVELY BLOGS #4



Je me balade, il fait beau. Je marche sans effort, comme si une force invisible me poussait. Autour de moi, je vois des ballerines. Je n'ai jamais fait de danse classique, j'aurai tellement aimé ... Je passe aux abords d'un parc, j'entends des rires d'enfants : il y a un spectacle de marionnettes

Au loin, il y a une lumière vive. On dirait qu'elle m'attire à elle, ça brille. Je m'approche, je suis devant une pâtisserie. Dans la vitrine, je ne peux compter toutes les gourmandises qui me font de l'oeil. J'essaie d'ouvrir la porte de la boutique mais je n'y arrive pas. 

Sans prévenir, il se met à pleuvoir. Je trouve rapidement un porche sous lequel m'abriter. Derrière moi, il y a une petite cour: des enfants y jouent, sautant dans les flaques. Qu'est-ce qu'on peut être bizarre quand on est enfant, je veux dire, quel plaisir y trouvent-ils, c'est désagréable la pluie et fortement embêtant d'avoir les pieds mouillés ... Je sursaute, une grosse voix derrière moi crie : "Lili, viens par là!". La petite fille se retourne et regarde celui qui semble être son père avec défi avant de répondre "Non! J'attends maman". Ah ... les relations père - fille ...

Je continue mon chemin sous un soleil timide qui tente de percer les nuages. Je pense à ma fille. Bientôt, elle aura 2 ans . Je pense à sa fête d'anniversaire, à ce qui lui fera plaisir. L'autre jour, j'ai vu un cahier de coloriage très original. Pourquoi pas? Ou alors, je pourrai lui créer un petit objet sympa comme ce hibou ? Je ne sais pas. De toute manière, en ce moment je ne suis sûre de rien . 

Je ne me sens pas bien. Je ne sais même plus où je suis, ni où je vais. J'ai mal aux yeux, je suis éblouie par le soleil d'hiver et puis j'ai froid...tellement froid. 

J'ouvre les yeux, je me réveille doucement. C'était un rêve. De la cuisine, je sens l'odeur du chocolat chaud . 

Pour accéder aux billets, cliquez sur les mots en violet. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le cri

Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. A l'aube d'une nuit glaciale, le corps d'un patient est retrouvé étranglé dans sa cellu...