samedi 2 novembre 2013

Livres non chroniqués [Harlan Coben, Stephen King, Marie Perarnau]


Depuis le temps, je l'ai enfin lu! Le livre de Marie Perarnau, Les Mamans Testent. Pour dire vrai, j'ai mis du temps à l'acheter car ce n'est plus vraiment mon genre de lecture. J'aime bien les histoires. Du coup, je l'ai pris pour partir en vacances (sans enfant!). J'ai vraiment beaucoup rit en lisant certains passages et apprécié les petits conseils en encadré. Elle nous parle de tout (ou presque) sur les nains (pour ceux qui ne connaissent pas, ce sont les enfants): le nain à la plage, le nain dans la neige, le nain et la bouffe, le nain en train, en avion, en voiture, le nain et le pot, le nain et les courses, etc... Par-contre, je n'étais pas d'accord avec tout non plus. Normal, chacun sa vie et ses opinions!

J'avais également pris pour mes vacances, un petit Harlan Coben, Une chance de trop. L'histoire d'un enlèvement, celle d'une petite fille de 6 mois, de sa mère tuée et de son père dans le coma. Une fois sorti de l'hôpital, il fera tout pour retrouver sa fille, même au bout d'un an et demi...et plus. Mais est-elle encore en vie?
C'est toujours difficile de lire une histoire dans laquelle on parle d'un enlèvement. Mais comme tout livre de Coben, il se lit bien. Le suspens est toujours là, on se pose des questions, on essaie de réfléchir aussi à ce qui a pu se passer.
Ce fut un plaisir!

Mais je l'ai lu super vite et je n'avais plus de livres sous la main, j'étais chez ma belle-mère! Heureusement, elle a une méga bibliothèque dans laquelle je lui ai emprunté un autre Harlan Coben, Sans un mot.
Erreur fatale! Je n'aurai jamais dû lire deux livres du même auteur à suivre. Même si l'histoire était pas mal: un adolescent disparaît après avoir reçu un mail étrange, mail que les parents ont pu lire grâce à un logiciel de surveillance introduit dans l'ordinateur de leur fils. Je l'ai quand même lu jusqu'au bout, non sans plaisir mais j'ai pu remarquer toutes sortes de similitudes dans l'écriture et notamment dans les descriptions avec le précédent.

Enfin, l'énorme roman de Stephen King, 22/11/63. Je ne lis habituellement pas Stephen King mais sur conseil de ma belle-mère et de mon mari, j'ai tenté. Je n'ai pas été déçue, vraiment! C'est l'histoire de Jake dont un ami sur le point de mourir lui fait découvrir une "porte" par laquelle il se retrouve en 1958. Son ami lui demande d'y aller et d'empêcher l'assassinat du président Kennedy. Après avoir hésité, Jake accepte. Va-t-il réussir sa mission? Et s'il y arrive, comment sera le monde quand il retournera en 2011? C'est un roman passionnant dans lequel on se plonge sans hésiter à chaque fois. Et puis, nous aussi, si on n'avait pas fait ça...ou si on avait fait ça...que ce serait-il passé? Des questions que l'on se pose souvent. Je le recommande vivement mais ne vous laissez pas impressionner par le nombre de pages!

Et vous, des avis?

Bonnes lectures!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Jules

A trente ans, Alice recouvre la vue. Pour Jules, son chien guide, c'est une catastrophe. Il perd son rôle, son but sur terre. En plus, ...