jeudi 26 septembre 2013

Défi du Jeudi #1

J'avais lu quelques articles sur ces défis, j'ai aimé le concept, je relève donc cette semaine le défi du Jeudi de Macyma et de sysyinthecity


Ma belle-mère

Commençons par le commencement:

- Grâce à elle et son travail, j'ai connu son fils: en colonie de vacances. 
- Elle connaissait mon oncle et ma tante (elle faisait la fiesta avec mon oncle). 
- On se voyait entre 2 cars qui partaient en colo (on ne se parlait pas; j'étais jeune et timide; on se voyait de loin).

Puis:

- Elle a soutenu son fils quand nous n'étions plus ensemble (l'adolescence toussa...).
- Pour lui dire ensuite de laisser tomber bien plus tard...
- Jusqu'à ce qu'il décide de venir me retrouver: elle l'a encouragé. 
( Bien sûr, de nombreux détails sont omis).

Maintenant:

- Je l'ai vraiment connue, moi, devenue adulte.
- On a beaucoup de lectures en commun.
- On parle beaucoup lecture et de tas d'autres choses (on a même des secrets).
- Elle décore magnifiquement sa maison.
- Elle a un sérieux penchant pour "Maison du Monde" (et pour la fnac). 
- Elle est très très généreuse (elle gâte toute la famille). 
- Elle joue beaucoup à Candy Crush (merci de me donner des vies).
- Elle adore son île (et nous aussi).
- Elle fait de la généalogie.
- Elle a acheté une yaourtière mais n'a jamais fait de yaourts.

Et pour finir, une petite photo: 




4 commentaires:

  1. Si jamais, elle ne sait pas quoi faire de sa yaourtière, je suis preneuse! Lol!
    Ca fait plaisir de lire que certaines ont de la chance avec leur belle-mère! A croire les participations aux défis du jeudi, on est chanceuse!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol! Elle va peut-être en faire un de ces 4! Le pire, c'est que ça coûte cher ce truc (enfin pour moi!). Oui je me dis que j'ai de la chance aussi!

      Supprimer
  2. Oh mais elle a raison de ne pas se servir de sa yaourtière, j'ai vendu la mienne, je les fais au four !! en tous les cas, profites bien de ta chouette belle-mère !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou oui j'en profite! Elle va nous garder notre poupette pendant qu'on prend des vacances! ;)

      Supprimer

De pourpre et de soie

Londres, 1939. Quand Ada commence à travailler au sein d'un atelier de mode de Dover Street, la belle jeune femme rêve d'une carriè...