dimanche 11 août 2013

Le ciel, les oiseaux et la mer...(un bout de bzh)

Quand Papa et Maman ont décidé de revenir habiter en Bretagne, je n'étais pas née.
Ils habitaient en région parisienne (92 power), ils avaient un boulot, ils sortaient, visitaient des expos, se baladaient. La belle vie quoi!

Mais quand il y a eu deux traits sur le test du pipi...tout a changé!
Il aurait fallu déménager, ça aurait été compliqué, surtout trop cher; les horaires de travail ne correspondaient pas à la vie avec un bébé; j'aurai eu les poumons noirs dès la sortie de la maternité (quoi j'exagère?).

Alors, la décision était prise: il fallait revenir en Bretagne.

Moi, perso, je trouve que la vie est belle ici. Surtout quand il fait beau (et oui, ça arrive!). Parce que presque tous les jours, je peux aller à la plage. J'ai une passion grandissime pour les bateaux. Je suis en extase dès qu'on me dit "plage" ou "mer", je réponds "bateau"! Mes parents ne comprennent toujours pas pourquoi mais de toute façon, les parents, ça comprend rien aux enfants!

Je peux jouer avec le sable (et aussi le jeter partout, c'est génial), je peux aussi mettre ma tête dedans. Je regarde les goëlands, même si ce sont des mouettes car je ne sais pas dire "mouette", seulement "Goland". Je ramasse des cailloux blancs et des coquillages, parfois même des algues séchées...Je mets mes pieds dans l'eau, parfois plus. Je me jette dans les trous que Papa fabrique dans le sable.

Peut-être un jour, j'irai à Paris...mais pour le moment, je respire le grand air, le bon air de la mer, le bon air de la Bretagne.



2 commentaires:

  1. Nous c'est pareil, nous avons quitté notre 92 (Puteaux) pour revenir à Cannes avec aussi la plage, la mer et le soleil !
    Et notre poupée est ravie tout comme votre princesse :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui à Cannes, vous avez le soleil en prime! ^^ Bon, on en a quand même aussi cet été, youpi!

      Supprimer

De pourpre et de soie

Londres, 1939. Quand Ada commence à travailler au sein d'un atelier de mode de Dover Street, la belle jeune femme rêve d'une carriè...