dimanche 17 juillet 2016

Famille parfaite

Les Denbe semblaient sortir des pages des magazines glamour : un mariage modèle, une belle situation, une ravissante fille de quinze ans, une demeure somptueuse dans la banlieue chic de Boston...une vie de rêve. Jusqu'au jour où ils disparaissent tous les trois. Pas d'effraction, pas de témoin, pas de motifs, pas de demande de rançon. Juste quelques traces de pas et des débris de cartouches de taser sur le sol de leur maison. Pour la détective privée Tessa Leoni, l'enlèvement ne fait aucun doute. Mais que pouvait donc bien cacher une existence en apparence aussi lisse? 


Effectivement, ça aurait pu être une famille parfaite...
Libby Denbe, mère de famille exemplaire, maîtresse de maison douée, femme encore très séduisante malgré son âge et toujours amoureuse de son mari.
Ashlyn Denbe, adolescente sans problèmes.
Justin Denbe, père et mari dévoué malgré ses absences, chef d'entreprise aimé de ses ouvriers...

Personne n'est dupe, qui peut affirmer être parfait? En réalité, Libby s'est engagée dans une lente descente aux enfers, Ashlyn a des problèmes dont elle ne parle pas à ses parents et Justin... 

L'intrigue est plutôt bien trouvée et on suit avec intérêt cette enquête. Enquête menée par des policiers et des agents du FBI ainsi qu'une détective privée engagée par l'entreprise. J'avoue que le personnage de Tessa Leoni m'a un peu dérangée :  je veux dire par là "mais qu'est -ce - qu'elle fichait ici" , un peu la pensée du FBI en fait. Elle semblait toujours en trop. S'il n' y avait pas eu autant de personnages policiers autour, ça m'aurait moins dérangé (mais c'est mon avis). 

En tant que lecteurs, nous savons où sont retenus prisonniers les Denbe : on assiste à leurs conditions de détention, on en sait un peu plus sur ceux qui les ont enlevés mais le mobile reste difficile à trouver. 
On se prend d'affection pour cette famille qui semble finalement se déchirer tout en essayant de préserver encore un peu de leurs liens. Dans cette prison, ils réapprennent à se connaître et les révélations se succèdent. 

Pendant ce temps, les enquêteurs creusent sur cette famille "parfaite" : et ce qu'ils trouvent n'a finalement rien d'étonnant. Oh! On aurait tellement aimé que ce soit différent pour une fois! Et pourquoi ça n'aurait pas pu être une vraie famille parfaite? 
En revanche, les "méchants", je les ai adoré! Non pas que j'aime la méchanceté et que j'approuve leurs gestes mais ils avaient, en tous cas, pour deux d'entre eux, une humanité appréciable, un peu à l'image de gros ours au coeur sensible. 

Malgré tout, j'ai passé un agréable moment de lecture même si le dénouement ne m'a finalement pas surprise et même un peu déçue (je ne peux pas dire pourquoi sans spoiler). D'ailleurs, une allusion est faite quant au coupable pendant l'enquête, sans doute était - ce de trop. 
Je crois que je deviens très exigeante au niveau des romans policiers et que j'ai du mal à être surprise maintenant. 

Ma note : 3/5

Ce roman participe au challenge thriller et polar




2 commentaires:

  1. Merci pour ta participation au challenge.
    Pas sûre d'avoir envie de le lire, j'aimerai bien qu'une famille "parfaite" ou du moins banale existe dans les romans policiers.

    RépondreSupprimer

Arrêtez-moi

Que feriez-vous si vous connaissiez le jour et l'heure exacts de votre mort? Pour Charlie Grant, ce sera le 21 janvier à 8 heures préci...