jeudi 20 novembre 2014

Trois éclats toutes les vingt secondes



Quatrième de couverture : Un mère et son petit garçon séjournent le temps d'un été sur une île bretonne. Une saison qui changera profondément leur vie. 
Emma et son fils, Camille, sept ans, débarquent en Bretagne sur l'île de Sein pour y passer les deux mois d'été. La jeune mère est désespérée : contrainte à cet exil par son mari, elle éprouve d'immenses difficultés à comprendre son fils, à l'intelligence aigüe et au caractère imprévisible. Quelle faute - a - t - elle donc commise pour que son mari la punisse de la sorte? Alors que Camille s'enthousiasme immédiatement pour l'île et ce monde enchanteur qui s'offre à lui, Emma résiste. Mais la généreuse amitié d'Armelle et la rencontre avec le séduisant Ronan vont peu à peu l'aider à s'ouvrir. La magie de l'île bretonne réussira - t - elle à rapprocher la mère et son enfant? 

Emma débarque sur l'île de Sein avec son fils, Camille, pour y passer tout l'été. Camille est un petit garçon curieux, intelligent, gai, qui se réjouit de tous les trésors que renferme l'île. En revanche, sa mère, fragile et apparemment blessée par la vie, se demande ce qu'elle va pouvoir faire ici durant deux mois.

Pour quelle raison son mari l'oblige - t - il à rester ici? Comment peut - on contraindre une personne, la surveiller par GPS  et sous la menace d'une sanction? C'est ce qui m'a gênée dans ce roman, ce en quoi j'ai le moins cru. Bien sûr, il y a une énigme autour de cela : qu'a bien pu faire Emma pour que son mari en arrive à une telle décision? Elle - même ne le sait pas vraiment.

Emma est une femme perdue, qui ne comprend pas son fils. Leur relation est donc assez compliquée. Camille voudrait l'attention et l'amour de sa mère et met tout en oeuvre pour la conquérir.
On s'attache vite à ce petit garçon, tout comme les habitants de l'île : Armelle, propriétaire du restaurant et Louis - Camille, homme solitaire et mystérieux qui marche seul la nuit sur la côte.

La vie sur une île n'est pas simple pour une Parisienne. Elle s'ennuie. Elle passe son temps à fumer des cigarettes au bar et à dormir en ruminant sa punition et en rêvant au voyage qu'elle aurait dû faire à la place. Camille, au contraire, court partout, s'enivre d'air marin, se passionne pour les livres et les goëlands, les légendes bretonnes. Avide de connaissances, il se rapproche de Louis - Camille dont il souhaite percer le secret. Grâce à lui, il va découvrir le don qui se cache en lui.

Chacun va faire son petit bout de chemin. Emma se détendra un peu, nouera des amitiés, pourra se confier, se libérer un peu de tout le poids qu'elle porte. Camille avancera de son côté, zigzaguera, reculera ... Retrouvera - t - il sa mère au bout du chemin?

On aime parcourir l'île avec les personnages, sentir le vent dans nos cheveux et / ou le soleil sur notre visage. On imagine aisément les tempêtes , les vagues s'écrasant sur les rochers. L'insularité est très bien décrite (un monde à part, un isolement souhaité, une vie simple et tranquille, des habitants solidaires ...) quoiqu'un peu clichée.

C'est une jolie histoire, un magnifique décor, des personnages attachants. Néanmoins, ce roman est assez prévisible. La seule surprise que j'ai eu concerne la raison de l'exil d'Emma , d'autant plus surprenante que cela ne s'harmonise pas vraiment avec le reste.

Ma note : 3,5 / 5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le cri

Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. A l'aube d'une nuit glaciale, le corps d'un patient est retrouvé étranglé dans sa cellu...