mardi 18 novembre 2014

A quelques secondes près



Quatrième de couverture : A 16 ans, Mickey Bolitar a vécu son lot de tragédies : la disparition de son père, les graves difficultés de sa mère, l'installation chez son oncle Myron, avec qui il ne s'entend pas. Mais le cauchemar ne s'arrête pas là. Alors qu'il se demande toujours ce qui est réellement arrivé à son père, il apprend que son amie Rachel a été retrouvée blessée par balles, chez elle, et décide immédiatement de remonter la piste de l'agresseur. 
S'il n'a pas hésité jusque là à se mettre en danger pour aider ceux qu'il aime, Mickey sait aussi que la curiosité se paie cher. A quelques secondes près, tout peut basculer ...

Il s'agit de la suite de "A découvert" (voir ici ). Un lecteur qui n'aurait pas connaissance du premier volet ne peut pas se sentir perdu car l'auteur revient sur les éléments importants de l'histoire de Mickey : sa vie d'avant avec ses parents dans les quatre coins du monde, le décès de son père, la toxicomanie de sa mère ainsi que sur tout ce qui touche à l'intrigue autour de  Mickey. Pour moi, il y avait beaucoup trop de répétitions justement. J'avais lu "A découvert" peu de temps avant donc ça m'a vraiment gênée.

Venons - en aux faits : ce roman s'ouvre sur une fusillade ayant lieu chez une des amies de Mickey, Rachel. Elle se trouve blessée à la tête et ne se souvient de rien. On va donc retrouver le trio Mickey / Spoon / Emma dans le rôle d'enquêteurs. Que faisaient ces deux drôles de types à rôder près de la maison de Rachel. Quel est le rôle du père de cette dernière dans cette affaire? Et celui du commissaire Taylor qui a l'air d'avoir des choses à cacher?

Parallèlement à cela, Mickey se pose toujours des questions sur la mort de son père et le mystérieux ambulancier présent ce soir - là. Le concernant, on aura une petite révélation mais pas de quoi nous rassasier. Pis, une autre énigme se forme à la fin pour nous porter vers le troisième volet.
En revanche, on en sait un peu plus sur Emma. Elle qui rentrait chez elle par les bois, qui refusait systématiquement de se faire raccompagner ... Cette fois, Mickey, non sans être inquiété par certaines rumeurs, se décide à la suivre.

Encore une enquête fort sympathique de Mr Coben que l'on lit très rapidement. Cette fois, je me suis laissée portée par cette histoire d'adolescents auxquels je me suis finalement attachée.
J'ai apprécié que l'histoire d'Emma soit plus développée mais je regrette le manque d'indices concernant le père de Mickey. On a très peu avancé sur ce sujet et du coup, j'ai hâte de lire la suite ! Car c'est bien cette intrigue qui nous tient en haleine dans ces romans car finalement, le coupable de la fusillade chez Rachel, je l'ai déjà oublié.

Ma note : 3,5 /5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le cri

Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. A l'aube d'une nuit glaciale, le corps d'un patient est retrouvé étranglé dans sa cellu...