lundi 19 mai 2014

Rendez-vous au Chemin des Dames



Rendez-vous au Chemin des Dames - Avril 1917
Texte d' Yves Pinguilly
Illustrations de Nathalie Girard

Quatrième de couverture : 

"Plusieurs poilus, rescapés, songeaient aux fenaisons qu'ils auraient dû faire dans leurs champs et aux vagues de céréales qui commencent à jaunir juste avant le début de l'été, les seigles surtout dont la chevelure de fée est une invitation au rêve, à la danse, à l'amour...Le Général Nivelle qui avait fait mourir tant de soldats au Chemin des Dames et le Général Pétain qui lui succédait, auraient dû oublier un instant les cartes d'état-major pour aller simplement cueillir des herbes, et faire que la guerre finisse. Certaines herbes de juin protègent du tonnerre, d'autres chassent les démons, d'autres encore éloignent les cauchemars."

Transis de froid dans les tranchées, trois soldats vont participer à la grande offensive lancée par le Général Nivelle le 16 avril 1917. Heureusement, ils sortent vivants de l'attaque si meurtrière qui a eu lieu sur le plateau du Chemin des Dames, un des plus tragiques champs de bataille de la guerre de 1914-1918. Quand ils apprennent que leur permission tant attendue est supprimée, ils décident de se révolter et de faire la grève de la guerre...

Dans les tranchées, Yffic et Jean, deux nantais, discutent pour combler le silence de la nuit. Il fait froid en ce mois d'Avril, le sommeil tarde à venir et il est très court. Deux ouvriers de chantiers navals appelés à faire la guerre, une guerre atroce qu'ils s'efforcent "d'oublier" en pensant à leur village, leurs champs, leurs femmes, etc ... Ils n'en peuvent plus de cette guerre interminable, ils savent que l'assaut prochain, sur le Chemin des Dames, est voué à l'échec. Ils ne comprennent pas ceux qui donnent ces ordres les emmenant vers une mort certaine.
Sur le champ de bataille, Yffic prend un jeune soldat sous son aile, Lucien. Tous les deux sont blessés mais Yffic ne veut pas abandonner le petit et l'emmène lui-même vers les secours... Il ne se doute pas alors qu'il fait une grave erreur.
Peu après la bataille, leur rêve de permission s'effondre. Ils doivent rester là et attendre la prochaine offensive. Les soldats en ont marre, ils veulent rentrer chez eux. Yffic veut aller voir sa douce Rose ... C'est la goutte de trop, ils se révoltent. Où vont les emmener cette terrible rébellion?

Ce roman nous emmène dans les tranchées. On y voit la saleté, la maigre nourriture. Mais c'est surtout du moral des troupes qu'il s'agit : l'ennui, l'incompréhension, la lassitude ... Cette histoire nous rappelle un moment fort de la guerre, celui de la bataille du Chemin des Dames mais aussi un sujet grave que sont les mutineries et les nombreuses exécutions de soldats.

Un livre court, facile et agréable à lire. Un livre qui entre directement au coeur du sujet, pas de détours. Une histoire qui nous révolte aussi, nous, lecteurs, face à tant d'injustices. Des illustrations sombres, à l'image de la guerre et bien choisies.

Conseillé à partir de 8 ans, il comprend toute une série de documents concernant la bataille du Chemin des Dames et les mutineries des soldats.

Livre lu dans le cadre du challenge "Première guerre mondiale". 



2 commentaires:

  1. Merci pour cette belle découverte. Je ne sais pas si on l'a dans la médiathèque où je travaille. Si ce n'est pas le cas, je vais le suggérer. Tu me donnes envie de le lire.
    J'ai créé une page facebook challenge de la première guerre mondiale. Si tu veux nous rejoindre, n'hésite pas.
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai rejoint la page facebook ! Merci! :)

      Supprimer

Arrêtez-moi

Que feriez-vous si vous connaissiez le jour et l'heure exacts de votre mort? Pour Charlie Grant, ce sera le 21 janvier à 8 heures préci...