samedi 21 septembre 2013

Quelque chose à dire



Je voulais écrire, j'avais rien à dire. Pas d'inspiration ni de motivation...
Des tas de projets m'attendent...et pourtant...
Il y a comme un blocage. Les mots ne peuvent pas sortir. C'est ce noeud. Le noeud coincé au fond de ma gorge, le noeud qui bloque le fil de mes pensées. Je ne peux pas parler. Cela signifierait s'avouer vaincue, abdiquer, alors qu'il me reste un peu d'espoir.
Mais si je ne dis rien, je vais rester là. Faire du sur place, attendre. Comme si comme par magie, tout allait se dénouer tout seul. Les journées passent et se ressemblent. Elles sont belles pourtant la plupart du temps mais complètement vides. Pas de dynamisme, pas de créativité, juste du laisser aller.
Il me faut encore un peu de temps. Avec le temps va tout s'en va. Mais combien de temps? Pourrais-je avoir les mêmes envies, les mêmes motivations? Le bonheur des autres suffit-il à faire le nôtre? Les sacrifices sont-ils bons pour le moral? Est-ce-que, si j'achète une robe par jour, je me sentirai mieux? (^^).

Mis à part ça, je continue de faire des petits billets de la chip. Quand j'en ai envie. Pas de rythme, non, au feeling. Je remercie les personnes qui ont fait des petits commentaires (merci).
Je lis un peu moins, je regarde moins ce qui se passe sur internet. Il y a des fois où je suis écoeurée. C'est un monde bizarre que ce monde virtuel. Je n'ai pas envie de m'étaler sur le sujet mais je me sens bien dans mon p'tit blog. Je ne me prends pas la tête, je fais mon p'tit truc et ça me plaît. Et j'en reste là. Je ne cherche pas la gloire (heureusement), je l'ai à la maison: "é bel maman"!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Arrêtez-moi

Que feriez-vous si vous connaissiez le jour et l'heure exacts de votre mort? Pour Charlie Grant, ce sera le 21 janvier à 8 heures préci...