mardi 27 novembre 2018

Selfies

Nouveau défi pour le département V de la police de Copenhague, en charge des affaires non résolues: un "serial" chauffard dont les victimes sont des femmes jeunes, jolies et...pauvres.
Elles touchent les aides sociales et ne rêvent que d'une chose: devenir des stars de reality show. Sans imaginer un instant qu'elles sont la cible d'une personne gravement déséquilibrée dont le but est de les éliminer une par une. 
L'inimitable trio formé par le cynique inspecteur Carl Morck et ses fidèles assistants Assad et Rose doit réagir vite s'il ne veut pas voir le Département V, accusé de ne pas être assez rentable, mettre la clé sous la porte. Mais Rose, plus indispensable que jamais, sombre dans la folie, assaillie par les fantômes de son passé...



J'ai mis du temps avant de le sortir de ma PAL car je m'étais plus ou moins lassée des enquêtes du Département V. Je pense avoir bien fait d'attendre...Carl, Assad et Rose n'ont pas changé et pour le coup, j'étais contente de les retrouver. 

Rose n'est pas revenue travailler. Ses collègues s'inquiètent... Elle a demandé à être de nouveau internée, elle est à bout. Avec l'aide des soeurs de Rose, Carl et Assad vont tenter d'en savoir plus sur ce qui lui arrive. 
Pendant ce temps, Anneline, qui travaille dans l'administration des affaires sociales, en a marre de voir toute la journée une bande de petites pestes qui profitent du système. Après avoir appris qu'elle était malade, atteinte d'un cancer, elle "pète les plombs" et décide d'éliminer toutes celles qui ruinent le Danemark. 
Denise, Michelle et Jasmine sont jeunes et jolies et n'ont pas un sou...Elles survivent comme elles peuvent, notamment grâce aux aides sociales. Elles rêvent de devenir riches et célèbres et sont pleines d'idées! 

Une enquête consacrée aux femmes donc...entre cinglées vraiment syphonnées, cinglées pardonnées et cinglées attachantes. 
Ce que je préfère dans ces enquêtes, c'est la relation qui unie les personnages que l'on retrouve depuis le début. J'aime beaucoup suivre les personnages au fil des enquêtes. Par-contre, je n'ai toujours pas eu ce que je voulais c'est-à-dire en savoir plus sur Assad. En revanche, on en apprend plus sur Rose. Son histoire est très bien imbriquée dans l'enquête même si on pourrait trouver cela gros, je trouve que ça passe très bien et que ça pimente encore plus l'enquête. 

Les affaires sociales, un point qui nous parle, bien évidemment. Dans notre société qui part en vrille, notre pays qui part en vrille et des gens qui pensent n'importe comment...Nous comprenons parfaitement le point de vue d'Anneline: ces filles qui "profitent" du système. On le comprend parce que l'on sait et peut-être, sûrement même, que l'on connaît des personnes qui pensent cela aussi. Mais on n'est pas là pour polémiquer...Il reste que le sujet est plutôt bien choisi et la question est: doit-on vraiment en arriver là pour faire des économies! (En fait, c'est pas une question évidemment!). 

Bref, j'ai été plutôt séduite par cette nouvelle enquête malgré ma déception concernant Assad (toujours): Mais qui est Assad? 

Lu dans le cadre du challenge 1 pavé par mois (619 pages)




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bye Bye

Bonjour à tous et à toutes! Et Bonne année 2019! Si vous souhaitez continuer à suivre mes lectures, je vous donne le lien de mon nouveau...